Côte d’Ivoire
affrontement intercommunautaire à M’Batto, ville située à l’est de la Côte d’Ivoire

(Agence de presse panafricaine) -Les manifestations contre le 3ème Mandat d’Alassane Ouattara ont viré à un affrontement intercommunautaire à M’Batto, ville située à l’est de la Côte d’Ivoire dans la région du Moronou  dont Pascal Affi N’Guessan est le Président. Selon la gendarmerie, on dénombre trois (3) morts et vingt six (26) blessés.

 

 

 

De l’annonce de la candidature pour un troisième mandat d’Alassane Ouattara, à chaque jour des manifestations et aussi ses morts. Il y a eu Daoukro, Il y a eu Bonoua, il y a eu Dabou. Aujourd’hui, c’est la petite ville de M’Batto à l’Est de la Côte d’Ivoire qui est l’épicentre de la violence post-électorale en Côte d’Ivoire. « Depuis hier vers 19h GMT, les jeunes Agni (ethnie locale) qui manifestaient suite aux rumeurs du décès de Pascal Affi N’Guessan qui est le président de conseil régional, ont été attaqués par les jeunes Dioula, communauté dont se revendique Alassane Ouattara. Les affrontements ont duré toute la nuit et se sont poursuivis aujourd’hui. En tout c’est à un carnage auquel nous assistons ici. Des personnes brûlées vives, d’autres tailladées à la machette, des têtes tranchées. En tout c’est à un affrontement d’une rare atrocité qui se passe ici à M’Batto », nous relate un témoin sur les lieux. Des sources de la gendarmerie, on dénombre trois (3) décès, vingt six (26) blessés. Nous avons appris par le même témoin que c’est aux environs de 17h que le commandant supérieur de la gendarmerie nationale le Général Apallo Touré est arrivé sur les lieux pour tenter une médiation entre les deux communautés.

 

 

Eugène YOBOUET (cp) pour (App) en Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here