côte d'ivoire
Le Secrétaire d'État auprès du ministre des transports en charge du transport maritime
(Agence de presse panafricaine) -Dans l’hexagone, depuis le vendredi 27 août 2021, le Président du Conseil régional du Guémon ne chôme pas. Dès le lendemain de son arrivée, il a rencontré la diaspora de sa région, à l’hôtel Novotel de Bagnolet à Paris. Il s’agit pour le Secrétaire d’État auprès du ministre des Transports en charge des Affaires maritimes et Coordonnateur régional du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de dresser le bilan de son action à la tête du Guémon au cours des deux dernières années. 
S’adressant à ses hôtes, Serey Do Célestin, leur a expliqué son choix d’adhérer au parti au pouvoir. ‹‹j’ai adhéré au Rhdp parce qu’il est un instrument de développement. J’ai dit à mes parents pourquoi j’adhère à cette formation politique. Et tous, ici comme en Côte d’Ivoire, m’ont donné leur bénédiction. Aussi, je ne peux pas être à Paris, même si c’est pour des vacances et ne pas vous rencontrer pour vous faire le point de ma gestion. Je veux également vous annoncer officiellement la bonne nouvelle de ma nomination au sein du gouvernement Patrick Achi en qualité de Secrétaire d’État auprès du ministre des transports chargé des affaires maritimes››, a-t-il fait savoir.
Défendant son bilan du Conseil régional du Guémon, le douanier a déclaré qu’il a achevé les projets entamés par son prédécesseur avant d’initier un plan triennal. Concernant ce dernier volet, ce sont au total 111 projets qui ont été réalisés où sont en cours de réalisation pour adresser les besoins des populations. Il s’agit, entre autres, de la réhabilitation du lycée de Facobly, la construction de salle de classe à Bangolo et de 16 collèges de proximité dans la région, le profilage des routes, la construction de centres de santé intégrés et  l’électrification de 86% des villages. ‹‹Le président Alassane  Ouattara nous a promis qu’aucun village du Guémon ne restera dans l’obscurité d’ici décembre 2021››, a-t-il  affirmé dans un tonnerre d’applaudissements.
côte d'ivoire
Vacances studieuses pour Serey Do Célestin à Paris
L’actualité nationale marquée par le déplacement des chefs Wè à Mama, le village de Laurent Gbagbo, n’a pas échappé à l’ordre du jour de cette rencontre. Se prononçant sur ce sujet, le président du Conseil régional a signifié sa désapprobation. ‹‹S’il y a un peuple qui a beaucoup souffert pour Gbagbo, c’est bien le peuple Wè de l’Ouest. J’aurais souhaité, après que des gens soient mort pour lui, à son retour au pays, qu’il fasse le premier pas en venant sur ces sites martyrs de Nahibly, Duékoué carrefour, Guitrozon, Dah… Je trouve donc incongru ce déplacement de nos chefs à Mama››, s’est-il offusqué. En outre, il a souligné que les leaders traditionnels partagent sa conviction. Il en veut pour preuve, la présence de 4 têtes couronnées seulement sur les 86 que compte le département de Bangolo dans le village de l’ex pensionnaire de la prison de la CPI.
Stéphane Beti,correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here