(Agence de presse panafricaine) -Le chef de l’Etat de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a échangé, ce jeudi 10 septembre, avec les chefs traditionnels , guides religieux et cadres de la région du Moronou,  hier soir à Bongouanou après le premier meeting qu’il a animé dans le cadre de la visite d’État de quatre jours  qu’il tient depuis le mercredi 09 septembre 2020. 
 Alassane Ouattara a invité ses hôtes du jour à veiller au maintien de la paix dans leur région et à la tenue d’élection sans violence dans cette partie de la Côte d’Ivoire qui a été selon lui l’une des régions n’ayant pas cédé à la violence lors des dernières manifestations. A cet effet, a indiqué c’est le peuple qui doit choisir librement son futur président de la République. D’où son opposition catégorique contre la manipulation des jeunes et du peuple ivoirien par certains politiques.
Le chef de l’Etat de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a échangé avecles chefs traditionnels
« Permettons au peuple ivoirien, le choix de continuer de choisir son président de la République. Laissons au peuple, le choix qui lui appartient, il faut arrêter de manipuler les jeunes, surtout quand ces jeunes ne comprennent pas le sens de cette manipulation parce qu’il s’agit de leur avenir. Si le pays est en paix, les jeunes auront du travail et ils pourront créer des familles et grandir à leur tour », a-t-il exhorté.
Moronou
Alassane Ouattara s’est également prononcé sur sa candidature qui fait débat actuellement dans la scène politique ivoirienne. Il a évoqué le  décès de l’ancien premier ministre Amadou Gon Coulibaly, candidature choisi pour lui succéder  comme la cause de ce rétropédalage. Avant son intervention,  les  différents porte-paroles des entités  présenté, au cours de leurs interventions, des doléances à Alassane Ouattara qui, a promis répondre favorablement aux requêtes des cadres, guides religieux et chefs traditionnels du Moronou.
Stéphane Beti en Direct de Moronou pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here