(Agence de presse panafricaine) Selon l’ancien patron du banc de touche de la sélection nationale de football camerounais, « C’est un manque de respect vis-à-vis des entraîneurs camerounais. António Conceiçao est un illustre inconnu ».

Le vainqueur des Jeux Olympiques de Sydney 2000, qui avait au passage remporté la médaille d’or, alors qu’il remplaçait Denis Lavagne limogé estime que le ministre des Sports et de l’Education Physique et tous ceux qui ont porté leur choix sur le portugais auraient dû prendre un coach national : « Je ne parviens pas à comprendre que bien que ayant fait leurs preuves, on trouve toujours que les entraîneurs nationaux doivent jouer le rôle de figurant. Je ne veux rien affirmer mais, je ne suis pas loin de penser qu’il s’agit d’une histoire d’enveloppes qu’on se passe en dessous des tables, c’est l’unique raison qui peut expliquer qu’on puisse choisir un inconnu pour diriger le banc de touche de l’une des plus grandes nations de football africain… ».

Un avis que partagent la quasi majorité des camerounais qui espèrent  encore que Narcisse Mouelle  Kombi va leur donner des explications par rapport à ce choix somme toute curieux. 

Par Ricci Eyock App

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here