(Agence de presse panafricaine) -C’est ce qui ressort des assises de la 5ème session de plein du Conseil Electoral tenue ce Vendredi à Yaoundé et, précédé par une visite dans diverses bases logistiques des élections Municipales et Législatives

Devant les membres du Conseil Electoral et les Hommes des médias qui ont accompagné tout au long de la journée chacune des étapes de cette tournée d’évaluation, Enow Abrams Egbe, président du Conseil Electoral s’est dit satisfait de ce qu’il a relevé sur le terrain. En prononçant son allocution de circonstance, alors que se déroulaient les assises dans la salle des conférences d’Election Cameroon, il a affirmé qu’ « il est nécessaire, de bien préparer et d’effectuer le prochain scrutin d’une manière professionnelle et transparente. Facteur clé pour le développement et la consolidation de la démocratie au Cameroun… ».

Elément important, alors que s’ouvre l’ère de la décentralisation Fait relevé par Enow Abrams Egbe : « Ceci est d’autant plus nécessaire dans le contexte actuel de la décentralisation qui d’ailleurs s’est dotée tout récemment d’un nouveau dispositif juridico – légal afin de rendre plus effective et réelle sa mise en œuvre … ».

Comment renforcer la confiance des citoyens ou convaincre alors, convaincre ceux qui sont encore sceptiques ?   

Le président du Conseil Electoral s’est voulu clair, devant ses collaborateurs : «L’investissement le plus important reste celui de continuer à communiquer, à promouvoir et à consolider davantage l’intégrité des élections au Cameroun… ».

Au niveau de chaque site de logistique, Base Aérienne 101, Imprimerie Nationale et autres structures partenaires, tous ceux qui ont été retenus travaillent 24h/24, et les responsables ont rassuré de la disponibilité en temps réel, de tous le kit électoral, dans tous les bureaux de vote et, sur l’ensemble du triangle national.

Tout est scruté avec soin, afin d’éviter au maximum, tout ce qui pourrait être une entache à ce processus électoral. Des dispositions logistiques qui sont accompagnées par la formation des agents d’Elecam.

Par Ricci Eyock App  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here