(Agence de presse panafricaine) -Le Président Issoufou Mahamadou a reçu lundi le 16 décembre 2019 le Président du Parlement de la CEDEAO, SEM Ousmane Cissé Lo. ce fut l’occasion d’évoquer en tête-à-tête l’événement tragique d’Inatés,  a dit SEM Ousmane Cissé au sortir de son audience avec le Chef de l’Etat nigérien.

«Nous avons échangé avec le Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, SEM Issoufou Mahamadou, des questions d’actualité de l’heure liées notamment à la sécurité et avons présenté nos condoléances au peuple nigérien «victime d’une agression criminelle, barbare», a souligné le Président du Parlement de la CEDEAO. il renchérit : «Nous sommes aux côtés du peuple du Niger pour trouver des solutions à ces frappes qui se répètent tous les jours aussi bien au Niger qu’au nord du Mali, au Burkina Faso et au Nigeria», a-t-il affirmé, ajoutant :  «Nous devons être unis, solidaires, debout, et  faire face aux ennemis de la paix.»

Issoufou, un modèle de démocrate

«Nous avons également discuté de l’installation de la 5e Législature qui se profile à l’horizon et qui va prendre en compte toutes les questions que nous avons élucidées liées à la sécurité, à la migration, à la politique agricole», a-t-il ajouté. Enfin, «Nous avons espoir que le Président Issoufou Mahamadou qui va quitter la tête de cet Etat en bon démocrate, qui a bien travaillé pour le Niger, va falloir continuer ses bonnes initiatives», a-t-il dit.

«Il  a donné une leçon de morale aux présidents qui pensent violer leur constitution pour briguer un troisième mandat, ce que le Parlement condamne  avec la plus grande fermeté», a poursuivi M. Ousmane Cissé.

«Il faut faire son travail et partir, laisser les autres continuer» : c’est la leçon que le Président Issoufou Mahamadou a inculquée à ses pairs, a-t-il affirmé.

Par Abdou Diof App

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here