Olivier Dyl, Promoteur Agence Yani Africa
Olivier Dyl, Promoteur Agence Yani Africa

(Agence de presse panafricaine) -Le Promoteur de l’Agence Yani Africa lève l’équivoque sur certaines zones d’ombres qui ont entouré l’institution et présente ses perspectives d’avenir.

 

 

 

(App)-Votre agence a pris sur elle de promouvoir la pléiade talents que compte le Cameroun aux plans artistiques, audiovisuel, culturel, cinématographique et bien d’autres… Le report de cet évènement qui était attendu en début d’année a-t-il tempéré votre engouement pour la première édition de célébration du Mérite Camerounais dans ces domaines ?

 

 

Merci déjà pour l’opportunité que vous nous offrez à travers votre plate forme. En effet BEST TALENT CAMEROON ÉDITION 1 était prévue en début d’année malheureusement la COVID-19 s’est invitée dans nos agendas ce n’est pas facile d’organiser un événement qui a eu une consultation de la communauté éducative entre octobre 2019 et février 2020 notre consultation s’est arrêtée. Nous devrions organiser ce grand rendez-vous de Célébration et reconnaissance du mérite camerounais en Avril hélas.

 

 

(App)-En choisissant de le faire en deux volets n’avez-vous pas peur d’en diluer la portée et l’engouement populaire attendus ?

best talent cameroun
Best Talent Cameroon 1e Édition

Nous n’avons pas choisi de le faire en deux volets on n’avait pas le choix. Actuellement les salles de spectacles n’ont pas encore l’autorisation d’ouvrir on est contraint de faire nos événements dans les seuls lieux autorisés à ouvrir snack-bars, restaurants et lounges malheureusement bien que prestigieux ces sites de divertissement ne peuvent pas accueillir assez de monde nous avons plus de 30 talents à primer cette année dans les catégories art musical, mode ou art textile, art comique, et médias vous conviendrez avec moi qu’en une seule phase dans un espace de 250 places avec l’application des mesures barrière c’était impossible.

 

 

(App)-Au demeurant pourquoi avoir institué des prix spéciaux qu’on pourrait assimiler à quelque volonté de votre part d’exclure certains talents de la compétition pour davantage privilégier plutôt la reconnaissance ?

yani africa

Les Prix spéciaux sont des désignations du comité d’organisation et des professionnels du secteur d’activité primé, nous y avons pensé au contraire pour n’exclure aucun corps de métier vous savez il est plus facile au public d’élire un artiste chanteur, une chanson populaire, un meilleur animateur qu’un meilleur arrangeur, un meilleur cameraman ou reconnaître une carrière artistique ou médiatique… Donc nous pensons que ces personnes également méritent un prix car elles contribuent énormément au travail de ceux qui sont sous les projecteurs.

 

 

(App)-Aussi est-il important ici d’édicter les critères sur lesquels vous voulez fonder vos distinctions ?

 

Contrairement à plusieurs distinctions ou cérémonie de récompense, la notre est d’abord une célébration et reconnaissance du mérite ou du travail d’un talent par la jeunesse éducative et par les professionnels du métier. Nous proposons des catégories sans nominés la personne consultée pour le vote donne sa liste de trois meilleurs par catégorie ou rubriques et nous faisons la somme pour savoir qui a gagné le prix, nos procès verbaux sont disponibles à la région du littoral au service économique et culturel ainsi que auprès des autorités compétentes et de notre conseil juridique maître Fenelon Mahop SEN.

 

 

(App)-Evènement inédit dans l’univers socioculturel camerounais, pensez-vous en faire une institution ?

Les Lauréat

On ne pense pas en faire une institution c’est déjà une institution par sa conception et son partenariat avec les autorités administratives de notre pays qui sont très regardant sur l’éthique et le respect des normes rappelons que notre agence YANI AFRICA est un cabinet conseil en communication et événementiel agréé par l’Etat du Cameroun.

 

 

(App)-Eu égard à la mobilisation d’importantes ressources financières attachées à la pleine réalisation de tels évènements, bénéficiez-vous d’appoints financiers ou autres concours dans le genre ? Au quel cas, quel est votre mode de financement ?

yani africa

Le financement est sur fonds propres sur les économies de l’agence YANI AFRICA car pour nous il faut d’abord investir et bien organiser surtout sur une première édition avant d’espérer gagner plus tard. Par contre on a plus reçu de l’aide de certains mécènes tels que Clovis Kontcheu, Idriss Merlin Dekou, Président Yoro Jos, Honorable Dipoko Songue Pierre ainsi qu’un accompagnement ou mieux caution de l’état du Cameroun qui a certifié officiellement nos diplômes de mérite que reçoivent nos lauréats mais également un énorme soutien de plusieurs structures telles que l’Institut de beauté Patchouli avec Madame Nken Kome Paulette Rachelle, Deko Record, Zovizo. Com, la marque Deboy Genève de Austin Boyom, La structure spécialisée en infographie et imprimerie Collcom, Havila Couture, Mr Flex, sans oublier la société anonyme des Brasseries du Cameroun à travers Castel Beer qui ont offert de la logistique ou autres aux lauréats et à l’organisation et votre agence qui nous accompagne dans notre communication, Nous leur disons grandement Merci.

 

(App)-Quelles sont vos cibles (le type de talents que vous recherchez) et surtout quel message leur lancez-vous ?

Nous recherchons les plus méritants et reconnaissons les meilleurs  parcours ou carrière.

 

(App)-Quel avenir pour ce concept que vous lancez ?

 

Le passé est un souvenir, le présent est un cadeau et le futur est un mystère. Seul Dieu connaît l’avenir nous le souhaitons très crédible et grandiose surtout officiellement reconnu par les nations unies par le biais de L’Unesco.

 

 

Entretien mené par Nyobe Baudouin pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here