(Agence de presse panafricaine) -L’expert Consultant en Droit International n’a pas manqué de dire sa colère, face à cette soumission de l’Etat Ivoirien devant le colon alors que nous sommes rendus au 21ème siècle.

«  Les valets locaux de l’impérialisme occidental…Honte au président ivoirien qui expulse un ressortissant africain à la demande du colon en plein 21ème siècle, honte au Cameroun qui n’a jamais et au grand jamais, de toute son histoire, défendu son national en difficulté à l’étranger, honte à tous ces faux panafricains qui n’ont pas été capables de se dresser pour offrir le gît à cette digne fille du continent, honte à cette Afrique de larbins et de collabos qui expulse et renie son propre sang sous la pression du colon, honte à nous Africains, incapables de nous lever et dire stop…Honte à moi, honte à toi, honte à nous, oui, honte à nous tous les nègres de service. Je vous le dis, en vérité et en vérité, la nouvelle colonisation sera plus violente que la précédente… ».

Sur son compte Tweeter, la camerounaise suisse, Conseillère de l’homme politique Mamadou Coulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale et ancien ministre, candidat à l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’ivoire, a indiqué les motifs de son expulsion : «Il m’est reproché d’avoir mené des activités incompatibles avec l’intérêt national de son pays d’accueil… ».  

Par Ricci Eyock App

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here