forum-paris-sur-la-paix
2e Édition Forum Paris sur la Paix

(Agence de presse panafricaine) -En 2020, le monde est confronté à une crise sanitaire aux conséquences dramatiques, qui ne connaît pas les frontières et appelle des solutions collectives. C’est à ce titre que le Forum sur la paix de Paris voudrait se muer en plateforme de solutions probantes à apporter à cette crise.

 

 

 

Si la  coordination  internationale  est  à  la  peine, tandis que priment les calculs nationaux à court terme et le manque de solidarité, notamment avec les pays en développement, le Forum de Paris sur la Paix a été créé pour répondre à cette crise du multilatéralisme qui ne date pas d’hier mais s’est brutalement accentuée en 2020.

 

 

Et  Devant l’ampleur des défis à relever, le Forum consacre sa  troisième  édition  aux  projets  et  aux  initiatives  du  monde  entier  visant  à  apporter  des  réponses  immédiates à la crise du Coronavirus, à améliorer notre résilience sur le moyen terme, et à reconstruire un monde plus durable. Dix jours après l’élection américaine et dix jours avant le Sommet du G20 à Riyad, le Forum de Paris sur la  Paix  constituera,  du  11  au  13  novembre  2020,  le  premier  événement  international  de  ce  type  après  l’émergence  de  la  pandémie,  offrant  une  plateforme  universelle  et  inclusive  à  tous  les  acteurs  impliqués  dans la réponse à la crise. Compte tenu du contexte international, la troisième édition prendra une forme hybride : en partie en personne, en partie en ligne. L’appel à projets lancé en mars 2020 a recueilli plus de 850 candidatures–un record depuis la création du  Forum  émanant  de  tous  types  d’acteurs  :  ONG,  entreprises,  organisations  internationales,  Etats,  collectivités  locales…  C’est  le  signe  qu’en  dépit  de  la  pandémie,  il  reste  un  formidable  réservoir  de  coopération internationale et une volonté de répondre à la crise de façon collective. Parmi les 100 projets sélectionnés, 46 portent sur les réponses immédiates à la crise sanitaire, sociale et économique, notamment autour des trois priorités du Forum de Paris sur la Paix cette année :   •L’amélioration de la gouvernance mondiale de la santé

 

 

•L’utilisation et la régulation des outils et plateformes numériques développés pour répondre à la crise• Le soutien à   la société civile et à   l’activité économique en temps de pandémie. D’autres initiatives sélectionnées apportent des réponses à de nombreux défis qui n’ont pas disparu avec le Coronavirus ou qui se sont au contraire accentués : le financement du développement, les efforts pour le climat, la protection des océans et de la biodiversité, l’accès à l’eau potable, la régulation et la sécurisation de l’espace  extra-atmosphérique,  la  régulation  des  données  et  de  l’intelligence  artificielle,  la  cybersécurité,  la  gouvernance de l’éducation et l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

 

Un appel à projets universel pour répondre à la crise partout dans le monde. Les réponses à ce troisième appel à candidatures conforte le forum dans son rôle d’acteur majeur de la coordination internationale puisque 49% des projets choisis par le Comité de sélection sont mis en œuvre de façon globale, ou sur deux continents au moins. Une diversité d’acteurs de la gouvernance mondiale. Les  projets  retenus  sont  portés  par  de  nombreux  acteurs  venant  de  61  pays  différents.  Ils  sont  initiés  notamment par des États (4 projets), des organisations internationales (25 projets), des ONG (36 projets) ainsi que des entreprises, des fondations, des think tanks et des collectivités locales.

 

 

En somme, des solutions pour dépasser les discours et faire face à la crise de façon immédiate et concrète. Les porteurs de projet sélectionnés pourront présenter leur solution du 11 au 13 novembre 2020 à la Grande Halle de La Villette à Paris ou sur la plateforme digitale développée expressément pour l’événement. Cette troisième édition sera pour eux l’occasion de toucher des milliers d’acteurs de l’action collective et d’apporter leur contribution concrète à la sortie de crise et à la construction d’un monde plus durable.

 

 

Nyobe Baudouin pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here