gabon
Ali Bongo partant pour la paix des braves et met les conditions

(Agence de presse panafricaine) -Le président de la république qui n’avait pas jusqu’à présent exprimer au sujet de la paix des braves, selon une source de la présidence de la république, vient de donner son accord pour cette messe.

 

 

 

Après le vœu émis par le conseil national de la démocratie et les 65 partis politiques de la majorité et de l’opposition lors de la seconde assemblée générale extraordinaire du conseil nationale de la démocratie qui s’est tenue au mois de février, appelant à l’organisation d’un dialogue inclusif appelé ”Paix des Braves”, qui sera axé sur l’unification des gabonais. Le chef de l’état comme le parti démocratique gabonais (PDG), qui jusqu’alors s’étaient pas encore exprimé à ce sujet viennent de le faire. Selon une source du secrétariat général du PDG, le président Ali Bongo Ondimba a finalement donné son euphonie pour la tenue de la paix des braves, mais la première autorité de la république exhorte à ce que le sujet sur l’amélioration des conditions de vie des populations soit  privilégié au cours ce énième rencontre citoyenne qui pourrait se tenir au mois de juillet prochain.

 

 

Cette approbation d’Ali Bongo Ondimba va impulser le dynamisme du travail élaboré en amont par Les 65 partis politiques membres du CND, la société civile, les confessions religieuses et les associations qui ne souhaiteraient pas que cette paix des braves ait les mêmes souvenances que le dialogue d’Agondje. Pour eux,  elle doit plutôt porter l’étendard d’un acte d’extinction de dénigrement, de haine, de division, et d’autres maux qui minent la société gabonaise ces dernières années, pour faire place à la cohésion nationale et au patriotisme. A travers ce nouveau  conciliabule de l’air Ali Bongo, le dialogue devient alors une doctrine pour le chef de l’Etat gabonais qui pense que les gabonais doivent se parler quel que soit leurs divergences d’opinion.

 

 

 

 

Ulrich Corso Sima Elle,correspondant (App) Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here