(Agence de presse panafricaine) -Le journaliste Brice Ndoutoume a fait mea culpa, suite à une publication sur sa page Facebook, critiquant avec des mots durs la gestion du football gabonais et conséquemment, le président de la Fédération.

 

 

 

Le journaliste Brice Ndoutoume, fondateur du journal Info Sport Plus Gabon, très connu pour ses reportages et publications à polémique, a une nouvelle fois créé la sensation le 25 août 2020, en publiant sur sa page Facebook, une information dans laquelle il traite le président de la Fédération Gabonaise de Football de voleur, et  l’accuse d’avoir créé des créneaux pour détourner de l’argent d’un montant de 260 220 228 francs CFA octroyée par la Fédération Internationale de Football Association, à l’effet de soutenir les acteurs du football local.

 

 

Après avoir pris connaissance de cette publication, le numéro 1 du football gabonais Pierre Alain Mouguengui a décidé de traduire le journaliste en justice. Informé, Brice Ndoutoume a fait mea culpa par le même canal, ayant diffusé des propos qui ont suscité des réactions sur les réseaux sociaux. ”En rapport avec ma vertu d’enfant de Dieu, qui ne devrait pas entretenir une haine envers son prochain, dire à Pierre Alain Mouguengui (PAM), président de la FEGAFOOT que certes, très remonté contre toi, depuis que tu m’avais fait faux bond, depuis ton premier mandat. Je crois en Dieu, et je ne dois pas garder dent à quelqu’un, alors, moi, je te demande sincèrement Pardon, pour t’avoir offensé dans mes divers écrits, et entraînant ta famille. Ce que je fais aujourd’hui, je l’ai fait aussi pour Jean de Dieu Moukagni, ton adversaire sportif d’alors, que je combattais à ta faveur. Alors, une fois de plus Pardon. A vous les ennemis de PAM, qui souhaitez sa chute, de grâce, faites vos choses sans moi”. A écrit Brice Ndoutoume sur sa page Facebook.

 

 

Malgré ces excuses de Brice Ndoutoume, le président fédéral reste ferme sur sa décision : Brice Ndoutoume en a fait assez, je ne passerais pas mon temps à subir ses inepties et lui pardonner tout le temps. C’est le moment pour moi de mettre fin à ces provocations. J’ai déjà saisi mon avocat et ce monsieur ira s’expliquer devant les autorités judiciaires. Il n’est pas un adolescent pour accepter d’être instrumentalisé. A déclaré Pierre Alain Mouguengui.

 

 

Rappelons que cette guéguerre entre le président de la FEGAFOOT et le journaliste Brice Ndoutoume est née après la prise de service du premier cité, pour son premier mandat. Selon plusieurs sources, Pierre Alain Mouguengui lui aurait promis la gestion d’un journal de la FEGAFOOT en guise de reconnaissance, et cette charge aurait été confiée à une autre personne qui n’aurait pas soutenu l’actuel président fédéral en période électorale.

 

 

 

Ulrich Corso Sima correspondant (App) Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here