gabon
Parfait Ndong l'initiateur du camp

(Agence de presse panafricaine) -Démarré le 1er août 2021, la cinquième édition du camp de vacances qui porte le nom de l’ancien international gabonais Parfait Ndong, a pris fin le samedi 14 août 2021 au stade municipal de Ntoum, après avoir fait les localités d’Akanda, Owendo et  Kango.

 

 

 

 

Ils étaient une trentaine d’enfants composés des enfants du centres de formation Jardin de football, des enfants venant des  orphelinats et ceux venus d’ailleurs dont les parents ont inscrit pour le loisir en période de vacances  et dont l’âge varie de 4 à 18 ans ,qui ont pris part à la cinquième édition du camp de vacance organise par le centre de formation le Jardin de football dont le responsable est l’ancien international gabonais Parfait Ndong. Ce camp était dirigé par des instructeurs expérimentés du dit centre formation. Durant plus de deux semaines, campeurs ont bénéficié non seulement des activités liées au football mais également des jeux extra sports, une manière pour les organisateurs d’initier l’esprit de cohabitation, de partage, et de cohésion aux enfants.

 

Parfait Ndong
Photo de fin de camp

Si les promoteurs de ce camp se félicitent pour la réussite de cette nouvelle édition, ils n’en manquent pas d’exprimer leur déception quant à l’attitude insensible des autorités gabonaises. «Nous remarquons que l’État a un discours contradictoire. Nous ne pouvons dire soutenir la jeunesse pendant qu’une partie de la jeunesse est dans les oubliettes. Nous faisons le travail que l’état doit faire en créant des activités de loisir pour les enfants, de sur quoi, nous prenons des enfants orphelins afin qu’ils partagent la joie de vivre des comme les autres. J’ai déposé 75 demandes de soutien auprès des autorités et d’autres structures de la place, seule le ministre Camélia Ntoutoume a répondu favorablement. En un mot c’est décevant. a rétorqué Parfait Ndong, initiateur du camp. Rappelons que ce camp, qui en est à sa cinquième édition, a pour objectif de créer un esprit de solidarité et de faire épanouir les enfants en développant les aspects qui caractérisent le bien vivre que ceux qui sont aujourd’hui enfants soient demain des adultes responsables. Ce qui est des perspectives, les organisateurs. Ce camp s’est organisé grâce à l’accord du copil, et le comité d’organisation a mis les petits plats pour l’applicabilité des mesures barrières.

 

 

Ulrich Corso Ella,correspondant (App) Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here