Football ligue du Woleu-Ntem
le pdt Cyrille Nsi (a gauche de l'image)

(Agence de presse panafricaine) -Le président de la ligue de football du Woleu-Ntem  dans le nord du Gabon , Cyrille Nsi Ella Nsi , en poste depuis huit ans et candidat à sa propre succession, ne voit pas du tout clair pour cette élection qui aura lieu le week-end prochain.

 

 

 

Habitué à aller aux élections en favori, Cyrille Nsi Ella Nsi pour cette élection perd ses soutiens légendaires à savoir; les clubs de D1 et D2 et quelques clubs de D3, ce qui mathématiquement frustre le président sortant a moins de trois jours de l’élection. Pour lui ,les principes de bienséance qui seyant à ce stade de responsabilité auraient voulu que les responsables des clubs reconnaissent au moins le mérite de la direction. l’ancien arbitre de ligue vit un “grand moment de solitude”. En cas d’échec, ce serait une humiliation qu’il aura  du mal à digérer, pourquoi pas un regret pour  avoir atermoyé la décision d’écarter certains clubs de la liste du collège électoral pour le non respect des engagements .

 

 

pour les clubs de D1, D1 et certains clubs qui soutiennent le candidat Cyrille Ondo, pour eux le président sortant est persona non gratta au sein de la sphère dirigeante du football Woleu-ntemois  à cause du manque d’ambition de ce bureau et a cause de proximité du président Cyrille Nsi avec président de la fédération gabonaise de football considéré pour ces clubs comme étant le principal responsable du malaise du football gabonais ces dernières années. « Nous ne voulons plus d’un président de ligue qui travaille avec des injonctions venant d’ailleurs, nous voulons un président qui est au service de la ligue et travaille en fonction de ce qui est proposé par les clubs lors des AG. a déclaré un président de club». Alors que l’étoffe se serre pour le président sortant qui a le soutien total du bureau de la fédération gabonaise de football, connaîtra ce samedi le résultat du turbo de “velléités de résistance” mis à la dernière minute pour contrer le camp d’en face.

 

 

Ulrich Corso Sima, correspondant (App) Gabon 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here