(Agence de presse panafricaine) L’association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (Anfpg), a célébré en différé la journée mondiale du travail, la manifestation a lieu le mardi 03 mai 2022 au ministère des sports. Une manière pour cette association de congratuler les actes posés par les footballeurs  pour le respect de leurs valeurs. 
Une cinquantaine de joueurs de football du championnat national 1 et 2, ont à nouveau manifesté leur ferme volonté de se faire désormais respecter lors de la commémoration de la fête du travail qu’ils ont célébré le 3 mai.
Le jeune footballeur Moïse Ekogha, au nom de ses collègues, se dit satisfait du travail abattu. << On ne se le jamais assez, chers footballeurs. Notre organisation et nos combats ont parcouru du chemin. Aujourd’hui, nous siégeons au syndicat mondial des footballeurs professionnels (Fifpro) avec des organisations cinquantenaires comme l’Union nationale des footballeurs professionnels de France. Par notre travail sur le terrain, nous avons pu gagner des batailles. Mais beaucoup reste à faire >>. A déclaré  lors de son allocution de circonstance
L’Anfpg le plus souvent considérée comme réfractaire dans ces positions, Moïse a rassuré les partenaires. << Nous continuons à montrer à nos partenaires que nous ne sommes pas des adversaires mais des partenaires qui ont sans doute des intérêts différents. Nos intérêts sont inéluctablement tournés vers l’amélioration continuelle des droits des footballeurs professionnels >>.
Il a conclu son intervention en invitant l’ensemble des footballeurs à la prise de conscience et a s’aligner à l’idéologie commune qui est celle de voir le statut du footballeur gabonais changé et respecté, ce qui permettra à ce que chacun tire profit du métier qu’ils ont choisi.
La cérémonie s’est achevée par la remise des attestations de reconnaissance d’engagement aux footballeurs qui se sont montrés actifs durant cette année dans le combat mené par l’Anfpg.
Ulrich Corso Sima Ella correspondant App Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here