gabon
Ali Bongo Ondimba

(Agence de presse panafricaine) -Le président de la république Ali Bongo Ondimba, lors de son discours de lundi 21 mars 2021, a appelé les gabonais à se faire vacciner tout en précisant que le vaccin n’est pas obligatoire.

 

 

 

L’adresse à la nation du chef de l’état du lundi 21 mars 2021 avait axé sur le lancement de la vaccination, le premier citoyen dans son discours, s’est appesanti sur les bienfaits de ce vaccin qu’il présente comme un moyen pouvant aider à la reprise de la vie normale, car depuis un an la vie tourne au ralenti au Gabon et tous les secteurs sont impactés.

 

Dès l’annonce de l’arrivée du vaccin chinois en terre gabonaise, plusieurs gabonais à travers les réseaux et dans les quartiers, avaient manifesté leur opposition à ce vaccin. Après le discours à la nation du président dans lequel il a signifié que le vaccin n’est pas obligatoire, cette notification  a ravi les populations qui restent vigilantes à cette parole du président de la république.

 

Le lancement de la campagne de vaccination a débuté le mardi 23 mars 2021 et Ali Bongo en bon chef s’est fait vacciner en premier. Au vue de l’esprit de dissonance qui anime la majorité des populations, cette campagne de vaccination risquerait de ne pas connaître l’engouement souhaité.

 

 

 

Ulrich Corso Sima Ella , correspondant (App) Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here