gabon un
Militants de l'Union National

(Agence de presse panafricaine) -Le dernier congrès ordinaire de l’union nationale (UN) prorogée au mois de mars à cause du manque de consensus pour élire le successeur de Zacharie Myboto, deux candidats sont pour l’instant connus, il s’agit de Paulette Missambo et Paul Marie Gondjout. Au fur à mesure que l’élection s’approche, les polémiques amassent l’environnement politique de ce parti.

 

 

 

 

La succession de Zacharie Myboto a la tête de l’UN continue de faire pleuvoir les divergences au sein de ce partie politique de l’opposition, malgré l’approche familiale des deux candidats en lice que sont Paulette Missambo deuxième vice-présidente de ce parti et cousine (côte maternelle) du président sortant, et Paule Marie Gondjout, gendre de Zacharie Myboto ; rien ne semble calmer le jeu.

 

Les soutiens de ces deux candidats ne parviennent pas à s’accorder ce qui d’ailleurs complique le travail qui a été confié au bureau du congrès. Casimir Oye Mba très lié à Paulette Missambo, également vice-présidente du parti, a voulu s’appuyer sur l’article 15 alinéa 11 et 12,  en convoquant une réunion avec le bureau national le samedi 06 février 2021 pour statuer sur la préparation de la suite du congrès ordinaire qui aura lieu au mois de mars. Cet appel de casimir Oye Mba avait instantanément fait réagir le président sortant Zacharie Myboto qui reste statutairement président en attendant le vote d’un nouveau bureau, dénonçant une violation des statuts du parti, cet Article 15 dont a voulu s’appuyer Casimir Oye Mba stipule que : En cas d’empêchement définitif dûment constaté par le bureau national, l’intérim du président est assuré par le doyen d’âge des vices présidents  jusqu’à l’élection du nouveau président par le congrès dans un délai de six mois . Alors que l’intérim est aux mains du bureau du congrès sur décision des congressistes, et Le bureau national n’a plus jamais eu de réunion depuis la sortie du 2ème congrès ordinaire le 7 décembre 2020.  La réaction spontanée de Zacharie Myboto avait donc fait plier Casimir Oye Mba en annulant la réunion convoquée par lui.

 

 

Le bureau du congrès qui assure pour l’instant l’intérim du parti une décision prise pendant le  deuxième congrès ordinaire, se dit être mis en difficulté par certains militants du parti qui pour les intérêts personnels, veulent perturber tout une organisation ce qui pourrait orchestrer des divergences. Il appelle d’ailleurs l’ensemble des militants au respect des valeurs du parti, surtout de leur slogan qui est ‘’un pour tous et tous pour un’’.

 

 

 

Ulrich Corso Sima Ella correspondant (App) Gabon

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here