(Agence de presse panafricaine)-L’indépendance d’une nation se caractérise par sa capacité à se défendre, à se construire et surtout à garantir l’alimentation équilibrée de l’ensemble de ses habitants. Avec une réserve importante de terres arables (5,2 millions d’hectares) et un climat propice à l’activité agricole (pluviométrie annuelle de 1450 à 4 000 mm), le Gabon présente d’importants atouts naturels pour le développement de la production agricole.

 

 

Avec 3,8% du Produit Intérieur Brut (PIB) national, le secteur agricole reste une niche d’opportunités, de richesses et d’emplois. Conscient des efforts consentis par les autorités compétentes pour solutionner ce chômage juvénile, le Docteur Franck Elmer ESSONO EDOH avait coordonné en 2020 le plus vaste programme national de formations agricoles en contribuant à la vulgarisation du secteur agricole, à la création de 26 sociétés coopératives agricoles, à la création de 10 Petites et Moyennes Entreprises Agricoles, à la création de la Centrale d’achat du Made in Gabon, à la reconversion professionnelle de 400 jeunes (dont 220 femmes et 180 hommes) dans le secteur agricole, dont l’âge variait entre 18 et 35 ans. Et dont 80% des participants avaient un diplôme de Master II dans les domaines suivants : Banque, Assurance, Gestion des Ressources Humaines, Informatique, Administration et gestion d’entreprise, Ingénierie financière, Gestion des projets, Comptabilité, Sociologie, Anthropologie, etc.    

 

C’est fort de ses pr

Gabon
Photo de famille 

ofils professionnels de chercheur pluridisciplinaire, consultant multisectoriel et de son expérience du terrain gabonais depuis 2014 que le Docteur Franck Elmer ESSONO EDOH été invité à la première édition du Mini-Salon de l’Agripreneur (MISA) qui s’est tenu le vendredi 15 octobre 2021 à l’auditorium du Ministère des Eaux et Forêts, sous le thème : « Services agroécologiques et climatiques au bénéfice de la sécurité alimentaire au Gabon ». Cette assise nationale a été l’occasion de réunir plusieurs acteurs du secteur agricole au travers des communications, partage d’expériences et d’informations stratégiques. Selon Fabrice NTCHANGO, Président du comité d’organisation du MISA, : « Nous avions besoin de communiquer sur le travail des agripreneurs, de mieux faire connaître cette profession qui est en train d’être considérablement modernisée avec l’apport des nouvelles technologies. Il était nécessaire de faire changer les idées préconçues et de démontrer toutes les opportunités qu’offrent aujourd’hui notre pays dans les secteurs agrosylvopastoraux ». Aussi, les communications ont essentiellement porté sur la lutte contre le chômage qui frappe notre pays, la garantie d’une véritable indépendance alimentaire, la nécessité de former toute personne désireuse dans les métiers liés à l’agriculture pour favoriser la maitrise de nos assiettes et la santé des populations locales qui chaque jour meurent de cancers, de diabètes et de mal nutrition. Ainsi, les communications, les panels et les partages d’expériences s’intitulaient comme suit :

  1. Les communications
  • « La réussite des jeunes en tant qu’Agripreneur au Gabon et en Afrique centrale : Illusion ou réalité ? »
  • « Analyses et stratégies du développement d’une politique agricole inclusive et climato-compatible au Gabon : quelles conditions et acteurs à réunir pour le développement d’un écosystème agrosylvopastoral innovant ? ».

 

Gabon misa
Docteur Franck elmer essono edoh
  1. Les panels
  • « L’Entreprenariat agricole au Gabon : enjeux et défis pour les femmes et les jeunes »
  • « Développement de l’agriculture familiale et entreprenariat agricole au Gabon : enjeux, défis et opportunités »

 

  1. Les partages d’expériences
  • « AGRIDIS, tout pour l’agriculture de A à Z »
  • « Ferme MEPA, un modèle de réussite dans le secteur d’élevage »
  • « L’implication des jeunes dans la gestion des ressources naturelles par la valorisation des chaines de valeurs agrosylvopastorales » 
  • « De la ferme à l’assiette »    

 

Par Hermine Yeye pour (App) 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here