gabon
Photo de conclure de l'incursion

(Agence de presse panafricaine) -Visite de découverte et d’apprentissage pour les enfants de l’Association Kamikaze Contact Combat au arboretum Raponda Walker le samedi 04 septembre 2021.

 

C’est sous une pluie battante et sur l’impulsion de son président, que l’association Kamikaze Contact Combat s’est rendue au l’arboretum Raponda Walker situé au Cap Estérias dans la commune d’Akanda. Cette journée assez spéciale pour les enfants inscrits dans ce centre qui fait dans la pratique du karaté-Do, kick-boxing et le selfe-defense, de découvrir l’environnement vert qui fait la fierté du Gabon. Conduit dans cette aventure par le commandant Edouard Moussavou, les enfants accompagnés de leurs parents ont bénéficié des explications de ce protecteur de l’environnement qui a pris du temps pour faire la présentation des vertus de certains bois gabonais.
Association Kamikaze
Association Kamikaze

 

 

 

 

 

 

Le sensé Lafont Beka, président de l’Association Kamikaze Contact Combat, présente cette incursion comme étant d’une grande importance, car elle fait partie de l’épanouissement des enfants, un des objectifs de cette association. Il a par ailleurs remercié le directeur général de la société sogatra, qui a accepté de soutenir son association dans cette activité, incitant ainsi d’autres responsables des sociétés de la place à soutenir les structures sportives pour la promotion du sport au Gabon.

 

Association Kamikaze,gabon,l'association kamikaze contact combat en incursion au arboretum raponda walker,edouard moussavou,
Commandant Edouard Moussavou en plein dans les explications
En dépit de la visite du site, d’autres activités étaient au programme savoir; l’entraînement de masse et une séance de conseil aux parents par un psychologue réputé Christian Angoue Batchiellilys, qui a enseigné les parents sur l’importance des choix des astuces de divertissement de leurs progénitures qui sont des véritables trésors pour chaque parent.
Ces moments ont été très opportuns pour les enfants dans un pays ou les endroits pour les loisirs sont rares et coûteux. L’association souhaite multiplier de telles initiatives pour la complémentarité de l’éducation des enfants.
Ulrich Corso Sima Ella,correspondant (App) Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here