Gabon : Le Chef de l’Etat ordonne la libération de 153 prisonniers illégalement détenus

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

(Agence de presse panafricaine) Ils sont détenus dans les cellules depuis la fin de leur durée légale de détention et, ils ont recouvré la liberté ce  mercredi

La grande maison carcérale de Libreville se décongestionne un peu. Très tôt dans la matinée de ce mercredi, 153 prisonniers ont été libérés chacun avec son attestation de mise en liberté.

Sous pression des ONG et des défenseurs de droits humains, le gouvernement du président Ali Bongo a finalement ordonné la libération de ces désormais ex-prisonniers détenus illicitement.

Selon plusieurs organisations, ce n’est qu’un début de restauration des droits constitutionnels de ces derniers : « C’est un premier pas dans la bonne directionMais nous exigeons d’aller au-delà de ces 153 cas. Je demande aussi par la même occasion que les prisonniers politiques, qui croupissent sans jugement en violation de leurs droits constitutionnels, de leurs droits civils et politiques, que ceux-là doivent être immédiatement libérés », a déclaré Georges Mpaga, fervent défenseur de droits de l’homme.

Après leur sortie, les autorités espèrent que ceux-ci, avec le soutien de leur famille, se reconvertissent rapidement dans la société.

Par N.E.R App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

insécurité au Niger : Quatre militaires perdent la vie lors d’une attaque de boko haram

Read Next

Rwanda : Le Financial Times donne les statistiques de la pauvreté

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *