gabon
le ministre de l’intérieur Lambert-Noël Matha, communiqué publié ce 1er février 2020

(Agence de presse panafricaine) -Le samedi 30 janvier 2020, le ministre de la défense nationale par la voix de son secrétaire général adjoint, avait annoncé la fermeture immédiate des frontières terrestres, une décision désavouée par le ministre de l’intérieur Lambert-Noël Matha dans un communiqué publié ce 1er février 2020.

 

 

 

Dans la soirée du samedi 30 janvier 2020, c’est à travers les chaînes de télévision et radio publiques que le secrétaire général adjoint du ministère de la défense faisait une déclaration annonçant la fermeture des frontières terrestres à compter du même jour afin de stopper la propagation du covid-19 qui est dans une phase ascendante depuis un temps. Cette annonce du ministère de la défense a fait couler beaucoup d’encre et de salives, car en toute logique, l’assouplissement des mesures gouvernementales n’a jamais ouvert les frontières. Afin de mettre les choses dans l’ordre, le ministre de l’intérieur dans sa communication, réaffirme que la fermeture des frontière est rentrée en vigueur depuis avril 2020 et que cette mesure reste assortie de ces dérogations qui sont : la circulation sous conditions, des citoyens dans la sous-région d’Afrique centrale et celle des ressortissants des pays de la sous-région souhaitant regagner leur pays respectif;

 

 

La circulation des personnels des institutions internationales et sous régionales en provenance de l’extérieur ou en partance du Gabon ;

L’approvisionnement continu des marchés en denrées alimentaires et autres produits de première nécessité ;

L’approvisionnement en produits pétroliers, gaziers et pharmaceutiques ;

La présentation d’un test négatif a la covid-19 d’une validité de 72 heures au plus.

 

Dans sa conclusion, le ministre de l’intérieur a donc exhorté les populations au respect de cette mesure gouvernementale mis en place depuis avril 2020 et qui s’inscrit dans le programme de lutte contre la propagation de la covid-19 au Gabon et dans la sous-région.

 

 

Ulrich Corso Sima Ella correspondant (App) Gabon

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here