gabon
Les nouveaux Programmes de Recherches Spécialisés et Fonctionnels de l’IRAF présentent leurs activités au grand public
(Agence de presse panafricaine) -C’est sous le patronage du ministère de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique, du transfert technologie, de l’éducation nationale, chargé de la formation civique et du ministère de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’alimentation que L’institut de la recherche agronomique et forestier (IRAF) à travers ses Programmes de Recherches Spécialisés et Fonctionnels organisé du 05 au 06 novembre des journées portes ouvertes axées sur l’amélioration variétale et la production des semences de qualité de riz, la protection des végétaux et gestion des pesticides, la gestion des conflits homme –faune et la gestion des pollinisateurs.
C’est sous la houlette des chercheurs et experts internationaux de l’IRAF/CENAREST que les participants aux journées portes ouvertes ont été édifiées sur les activités menées par ces entités composées des hommes et des femmes dynamiques. Ces journées portes ouvertes initiées par les responsables des nouveaux programmes de recherches spécialisés et fonctionnels de l’IRAF, sont un véritable moyen pour susciter l’engouement des producteurs et la prise en compte par le Gouvernement de financer la recherche agricole pour répondre aux attentes des populations. Suite au financement des Projets de Recherches soumis et validés par KAFACI (Korea- Africa Food & Agriculture Coopération Initiative) , une
organisation sud-coréenne, deux programmes de recherche spécialisés ont pu voir le jour notamment le Programme National de Sélection et d’Amélioration Variétale et Production de Semences (PNSAV-PS) et le Programme de Protection des végétaux et de Gestion des Pesticides (PPV-GP) qui travaillent sur les aliments très consommés au Gabon en
l’occurrence le riz, les légumes et le maïs.
gabon iraf
L’institut de la recherche
agronomique et forestier (IRAF)
Selon le Dr Yonnelle Déa MOUKOUMBI, Sélectionneur senior riz et expert international en semences, responsable du PNSAV-PS ; l’utilisation de la semence de qualité dans tout programme de développement agricole constitue un réel avantage pour garantir une production de qualité car elle contribue pour 40% de la production attendue. Ainsi, «Grâce à KAFACI, nous recevons des lignées, c’est-à-dire du matériel végétal de riz que nous évaluons dans les conditions de culture de Kougouleu suivant les protocoles d’évaluation de rendement préétabli afin de sélectionner les lignées qui s’adaptent à nos conditions de cultures et répondent aux caractères organoleptiques des consommateur gabonais. De plus, le matériel sélectionné sera soumis à l’homologation pour son inscription au premier catalogue national des variétés de riz d’ici 2023 du Ministère en charge de l’Agriculture pour permettre la production de semences de qualité. La promulgation de la loi portant politique semencière en république gabonaise par le Ministère en charge de l’Agriculture L’un des principaux facteurs limitant la production agricole chez la majorité des paysans est l’absence de gestion des bio agresseurs tels que les insectes ravageurs». Selon Dr Sandrine Mariella BAYENDI LOUDIT épouse ESSONO entomologiste et expert international en Gestion des pesticides, responsable du PPV-GP. ” la formulation des bio pesticides ainsi qu’une utilisation raisonnée des produits phytopharmaceutiques serait un réel atout pour une meilleure préservation de la santé humaine et de l’environnement.
Ainsi, grâce au financement de KAFACI, nous développons une nouvelle approche de lutte intégrée de la légionnaire d’automne (CLA) qui impliquera aussi bien la formulation de bio pesticide que l’utilisation des ennemis naturels de la CLA. En cette deuxième année du Projet, sur la base des résultats encourageants obtenus, nous sommes confiants qu’au bout de la cinquième année, nous serons capables de conseiller aux producteurs les méthodes adaptées de lutte contre la CLA “. Ces journées portes ouvertes ont pris fin le samedi 06 novembre 2021, par une visite au laboratoire et mini serre du programme de PPV-GP et sur le
site expérimental rizicole de Kougouleu sur la nationale 1 du PNSAV-PS.
Ulrich Corso Sima Ella,correspondant (App) Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here