Gabon-politique
René Ndemezo Obiang a Bitam

(Agence de presse panafricaine) -René Ndemezo Obiang était samedi dernier en tournée explicative à Bitam dans son fief politique, cette rencontre a permis au fondateur de démocratie nouvelle d’édifier les populations sur sa décision de regagner les rangs du parti démocratique gabonais duquel il avait démissionné en 2015.

 

 

 

 

 

Le grand meeting de René Ndemezo à Bitam le samedi 24 avril 2021 au carrefour de Bifolossi, a tenu toutes ses promesses. La mobilisation était au rendez-vous avec près de mille personnes venues de tous les coins du département du Ntem et aussi des autres départements de la province du Woleu-Ntem, très difficile pour les organisateurs de tenir leur engagement quant au respect des mesures gouvernementales et des restrictions sanitaires. Ce fut le plus grand meeting politique au Gabon depuis l’avènement de la covid. Le message de René Ndemezo était clair. Pour cet ancien homme fort du cercle politique du PDG à l’époque de feu Omar Bongo, lors de l’audience qu’il a eu avec le président de la république premier responsable du parti. Le chef lui avait fait état du problème de prolifération des partis politiques dans le paysage politique gabonais. Son retour au PDG est donc une sollicitation du président de celui-ci, afin qu’il vienne renforcer ce parti, qui est pour lui un héritage de son père politique Omar Bongo.

 

Engagement

Dans son discours, René Obiang a invité les populations à avoir plus confiance au président de la république eu lieu de soutenir une opposition sans inspiration, qui joue une carte de perte de temps. Pour ce qui concerne la paix des braves, René Ndemezo a clairement dit aux populations que lui et son équipe demeurent dans la droite ligne du dialogue politique d’Agondje lequel a ouvert à des réformes politiques considérables pour le développement du Gabon, ce qui signifie qu’il rejette avec la dernière énergie la paix des braves.

 

gabon
une partie de l’assistance

Cette sortie de René Ndemezo Obiang dans sa ville natale qualifiée de réussite par son entourage, fait couler beaucoup d’encre et de salive au sein du parti qu’il vient de regagner. A preuve, des responsables politiques de cette province auraient déconseillé la participation à cette rencontre à leurs militants.

 

 

 

 

Ulrich Corso Sima Ella, correspondant (App) Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here