gabon
Le processus électoral bloqué

(Agence de presse panafricaine) -Le successeur de Zacharie Myboto n’est pas toujours connu, jusqu’alors le processus électoral entamé depuis le deuxième congrès ordinaire n’arrive pas à l’aboutissement.

 

 

 

 

Alors que l’élection était programmée pour le 6 mars passé, elle n’a plus eu lieu car les camps des deux candidats ne parviennent pas à s’entendre sur les procédures mises en place pour l’organisation de cette élection. Chacun de son côté veut tirer l’épingle à son avantage sans aucune réflexion commune facilitant la tenue de cette élection.

Mais à quel niveau se trouve le blocus ?

 

Selon  les informations requises, le processus électoral serait bloqué à cause d’un problème de statut. Le bureau du congrès a qui quitus a été donnée pour gérer les affaires courantes pendant cette période de trois mois, n’a pas pu eu l’ordonnance des congressistes lui donnant  un pouvoir plein  permettant d’avoir une prise de décision totale sans se référer au bureau nationale. Le bureau du congrès souhaitant respecter les statuts, se trouve bloqué car aucune disposition ne lui permet  de fixer  les dates d’une élection, ses missions se limitent au congre   La solution est pour l’instant dans les mains du président sortant Zacharie Myboto, qui est pour le moment considéré comme le président légal du parti en attendant le vote du nouveau bureau et c’est  lui qui a le devoir de réunir le bureau national.

 

 

 

Ulrich Corso Sima Ella correspondant (App) Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here