Gabon tv+
TV+ Gabon SA

(Agence de presse panafricaine) -La célèbre chaîne de télévision, créée par le défunt André Mba Obame est fermée depuis le 19 novembre 2020 à cause de deux héritiers qui se disputent la gestion de la télévision privée TV+ Gabon SA. Il s’agit de l’actuel ministre Franck Nguema, son neveu et Joseph Ondong Atomo, fils du défunt. Les deux membres de la famille ne semblent plus s’attendre.

 

 

 

 

La déception est énorme pour les proches d’André Mba Obame sur la situation qui prévaut entre les deux frères. La société TV+ SA est un héritage familial géré par Franc Nguema depuis sa création. Aujourd’hui, elle est devenue un objet de rivalité à la limite de l’animosité entre Franck Nguema  et  Joseph Ondong Atomo . Pour preuve, la semaine dernière, les membres de la famille, soutenant le fils, Joseph Ondomng Atomo, assisté d’un huissier de justice, ont fait irruption au siège de la télévision située à Nkembo.

 

Cette opération musclée avait consisté pour l’essentiel à faire changer les serrures des portes donnant accès à la télévision et à faire vider le personnel, composé de plusieurs membres de la famille d’André Mba Obame. L’objectif de Joseph Ondong Atomo est de prendre désormais les commandes de la « télévision du futur », lourdement endettée. L’initiative menée par le fils de Mba Obame s’appuie sur la décision rendue par le tribunal de Libreville le 16 octobre 0220, lui donnant le droit d’accéder au siège de TV+ alors que cet accès lui a toujours été refusé jusqu’ici par la direction de la chaîne, sous la direction de Patrick Ceyrano Obiang. A cette occasion, Frank Nguema avait renforcé la sécurité en s’offrant les services d’une agence de sécurité qui filtrait les entrés et les sorties.

 

La décision de justice qui autorise Joseph Ondong à avoir l’accès à TV+ est contestée par le camp de Franck Nguema, qui souligne que Joseph Ondong Atomo peut jouir de son droit d’accéder au siège de TV+ Gabon SA, mais en qualité d’actionnaire et non en qualité de PDG, vu que le tribunal de Première instance n’a toujours pas rendu son verdict sur la légalité du Conseil d’administration de TV+ Gabon SA, tenu en septembre 2019.

 

Le Directeur général a donc invité les employés à rester chez eux jusqu’à l’éclaircissement de la situation. Une triste situation pour ces employés à qui TV+ SA doit plusieurs mois de salaires impayés. Un autre malaise s’y ajoute, il s’agit de la panne d’un de ses émetteurs. Tout est en off pour la télévision TV+ au grand désarroi des téléspectateurs qui ont un amour particulier pour cette chaîne de télévision.

 

 

Ulrich Corso Sima Ella correspondant (App) Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here