(Agence de presse panafricaine) -Sa récente sortie médiatique face à un activiste d’origine camerounaise a fait dire du président français qu’il devrait non se prénommer Emmanuel (Dieu avec nous), mais Lagaffe.  Il devrait bien regretter son attitude néocolonialiste à l’heure qu’il est au regard des répercussions de ses propos à travers le monde.

Macron, fondamentalement bête : Les Français le savent et le disent. Il est ‘bête.’ Affirme Charles Gave. Ce financier, économiste, essayiste et entrepreneur Français explique pourquoi. ‘Il a raté trois fois normal sup. Il est passé à grands coups de transpiration à l’ENA, et ensuite on l’a fait monter dans l’inspection des finances. C’est un homme qui n’a aucune intelligence des situations. Une telle nullité n’a pas les capacités requises pour gérer un pays. Encore moins pour retenir et pratiquer les règles de la saine diplomatie. Ceci explique son dérapage public lorsqu’il a cru ternir l’image du Président Camerounais Paul Biya au Salon de l’Agriculture le 22 Février 2020.

En fait, ‘Le vrai problème de Macron est qu’il est idiot. Il est fondamentalement bête.’ Décrypte Gave pour qui, Macron est ‘imbu de sa personne et persuadé qu’il est quelqu’un de spécial.’ Une analyse confirmée par Jean Christophe Cambadélis. ‘Macron fait comme si les Français étaient idiots.’ Lui reproche Cambadélis, pour qui Macron est un je sais tout. ‘Quelqu’un qui sait et les autres pas.’ Celui qui pense que ‘les autres sont les petites gens et lui quelqu’un qui va les guider.’ Massacre Cambadélis qui conclue, ‘Ça ce n’est pas juste du point de vue de ce que doit être un président de la République.’

Macron, c’est le chaos

Pour Jérôme Gleizes (EELV), Macron porte le phénotype d’idiotie et de soumission. ‘Macron est l’idiot utile du fascisme.’ Dans ce sillage, la journaliste Natacha Polony affirmait que ‘Emmanuel Macron n’est que l’incarnation d’un système qui nous envoie dans le mur.’

Gilbert Collard, homme de loi, un politique, un écrivain, membre du parti socialiste puis du RN de Marine Le Pen, qui a plaidé dans de nombreuses affaires célèbres telles que l’affaire du dopage dans le tour de France en tant que défenseur de Richard Virenque, partie civile dans l’affaire Claustre Barbie, défenseur du président Gbagbo, n’est pas plus tendre. ‘Macron, c’est le chaos.’ Informe-t-il les abrutis tant Français que Camerounais. Avant de clarifier l’état clinique politico-économique de la France sous Macron. ‘La France est KO technique avec lui!’ Une sentence cruelle pour ceux qui comptent sur Macron pour renverser les institutions dans d’autres pays.

Macron un stagiaire, pas un président

André Bercoff, journaliste et écrivain, à l’occasion de la sortie de son livre intitulé ‘Le retour des peuples,’ déclarait, ‘Macron c’est un stagiaire! C’est pas un président!’ En effet, Macron ne connait pas ce que c’est que la fonction d’un chef d’Etat. Il ‘passe le temps à faire le bruit dans le reste et s’occupe pas de l’Etat qui est son domaine éminent dont il a la responsabilité.’ Il a confirmé ces propos de Charles Gave au Salon de l’Agriculture.

D’une légèreté déconcertante, il a parlé du Président Camerounais comme une femme qui a eu une mauvaise nuit de lit. Pourtant ce néophyte en politique, ne contrôle rien en France. Ni la ‘monnaie,’ ni le ‘taux d’intérêt,’ ni le ‘droit.’ A partir du moment qu’il ne contrôle rien, ‘il ne peut rien changer’ pour le bien-être des Français. Décevant tous ses compatriotes qui attendaient le tournant Macron après 20 ans de réformes sociales. Au contraire, il a plutôt réussi selon Françoise Degois, journaliste et conseillère politique ‘à faire diversion dans un conflit social qui s’enlise en France.’ Pas étonnant, ‘il a été mis en place pour détruire l’Etat Français.’ Comme l’affirme Gave. Ce qu’il a d’ailleurs réussi à mi-mandat.

Macron, l’amateuriste

Les propos de Macron qui ont donné à des aigris une grande allégresse a montré même aux plus sceptiques l’amateurisme politique de leur maître. Voire, son immaturité mentale. Ces propos ont prouvé que Macron c’est le niveau zéro de l’efficience politique. N’empêche! Les prédicateurs médiatiques ‘qui ont une parole figée qui n’apportent rien à la liberté d’expression, ni à l’éducation-citoyenne, et au patriotisme,’ ont sorti leur plume pour creuser non dans la plaie, mais sur la peau saine. Alors, la majorité Française et la minorité égrainée sur la scène médiatique Camerounaise ont enclenché les mécanismes d’opprobre médiatique pour tenter d’égratigner le chef d’Etat Camerounais.

Cet homme d’expérience n’est pas l’apprenti Macro dont le règne comique a rompu les liens entre les institutions Française et la population. Ce qui est tout à fait le contraire avec l’Administration Biya.

La griffe du Lion

Les gémissements publics de Macron est le signe de son impuissance face à Paul Biya. Ces deux hommes ne regardent pas du même côté de l’avenir. La France recule et s’enfonce. Le Cameroun avance en s’appuyant sur de nouveaux paramètres qui définissent sa stratégie de souveraineté. Les contrats coloniaux n’ont pas été renouvelés. Le monopole Français brisé. Le port arraché à Bolloré qui a envoyé Le Drian négocié en vain. Le redressement fiscal des entreprises Françaises à l’instar des Brasseries du Cameroun exigé. La rétrocession du marché de distribution des produits pétroliers et gaziers aux entreprises Camerounaises comme Bocom et Tradex. Le secteur des supermarchés grignoté par les entrepreneurs Camerounais. Les bases militaires Françaises interdites au Cameroun. Le marché des travaux publics et des stades, confié aux Chinois et Turques. Les Russes sur d’autres secteurs d’investissements et de construction comme la SONARA.

Tout ceci et d’autres, prouvent que le chef d’Etat Camerounais n’est pas quelqu’un qu’on impressionne. Il ne sait pas ce qu’on appelle ‘pression.’ Par contre, Paul Biya sait ce qu’il a à faire. Il fait tout selon ce qu’il juge juste et bon pour les Camerounais et non pas selon l’entendement de l’extérieur.

Il sait que son domaine d’action c’est la justice, la police, l’armée, la diplomatie. Des manettes qu’il manœuvre très bien au point d’engranger des victoires sur Boko Haram, les terroristes dans le NOSO, les groupes armés à l’Est—tous soutenus par la France, les Etats Unis, et leurs ONGs.

Alors gamin, silence! Le patriarche travaille.

Feumba Samen (cp) pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here