(Agence de presse panafricaine) -En recevant les félicitations des exécutifs des organisations sous régionales africaines, Oumarou Sissoko Emballo conforte inéluctablement sa légitimité non sans qu’à l’occasion cela ne réduise comme peau de chagrin les velléités contestataires de son malheureux adversaire qui n’en démord pas pour autant.

 

 

Dans ce combat pourtant perdu d’avance ; l’adversaire du Président élu multiplie malheureusement les impairs au point de vouloir s’ériger en donneur de leçons à certains états au motif de leur soutien ouvert à Umaro Sissoco Embalo. Or, le faire est simplement méconnaître aux instances électorales de ce pays toute crédibilité alors même qu’il a formellement adhéré au code de bonne conduite ayant précédé la tenue de la présidentielle qu’il a largement perdue, ne serait-ce qu’à en juger par le score du vainqueur ben au-delà de la simple majorité avec près de quatre points au-dessus de celle-ci. Et c’est tout naturellement que les reconnaissances tacites et formelles de la victoire d’Umaro Sissoco Embalo s’amoncellent depuis lors et viennent le conforter dans sa posture de Chef de l’Etat bissau-Guinéen, n’en déplaise à Pereira et à ses partisans.

 

 

Abdou Diof pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here