(Agence de presse panafricaine) -Les camerounais subissent des tracasseries à leur arrivée en Guinée équatoriale dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

 

 

 

«Je vous écris depuis Malabo en Guinée équatoriale pour vous informer d’une situation embarrassante que connaissent les passagers de tous les vols de Cronos en provenance de Douala depuis le 3 septembre 2020. En effet, tous les passagers qui empruntent les vols à destination de Malabo sont conduits directement en quarantaine dans un hôtel de la place pour passer 2 jours et dont la nuitée coûte 50 000 F Cfa puis, ils sont contraints de refaire le test qui coûte 110 000 F Cfa. En plus leurs passeports sont retenus à l’aéroport. Ils ne pourront les retirer qu’après avoir payé tous ces frais. Une grosse humiliation» dénonce notre source, en réalité c’est un fait récurrent pour ce pays à l’encontre de ressortissants camerounais qui n’y ont de cesse de subir des humiliations, alors qu’il y a peu ce pays était quasiment dépendant du Cameroun sur divers plans et singulièrement en approvisionnement en vivres frais et autres commodités. Mais du fait de la manne pétrolière, il croit repousser tout le monde hors de ses frontières en se fondant sur le moindre mobile, comme celui relatif au coronavirus en extrapolant sur les mesures restrictives inhérentes à cette pandémie avec des coûts plutôt prohibitifs comme ceux inhérents à la quarantaine et au test de dépistage.

 

 

Hermine Yeye pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here