Guinée: La “Guinée Startup Challenge” est lancée

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il s’agit de la 1ère édition d’un concours pour primer les créateurs de richesses lancée ce lundi 21 janvier 2019 à l’Université Général Lansana Conté de Lambangny sous le vocable «Initiative de l’Incubateur Ose Ton Emploi»

Dans son exposé, Danda Diallo Directeur général et fondateur de l’incubateur “Ose Ton Emploi” a trouvé un moment propice pour expliquer son pojety «“Guinée Startup Challenge” est un concours qui a pour objectif de décloisonner et créer des liens entre le monde académique et les acteurs socio-économiques de la Guinée pour faire émerger des projets d’entreprises innovantes chez les jeunes étudiants, créer des emplois par l’entreprenariat et lutter contre le chômage, l’immigration irrégulière et autres», a-t-il déclaré dans ses propos liminaires.

A l’écouter attentivement, “Guinée Startup Challenge” «est un rendez-vous incontournable pour découvrir l’entrepreneuriat innovant, se former aux nouveaux outils de création d’entreprise, se connecter à l’écosystème entrepreunarial, transformer son idée et booster sa Startup », va-t-il expliquer en donne des critères de participation : «la participation est gratuite et les candidats sélectionnés seront soumis à un processus rigoureux de formations, de coachings de mentorat, des visites en entreprise et des compétitions.»

Pour ce qui est des inscriptions, elles sont lancées depuis  le 21 janvier et vont se poursuivre jusqu’au10 février 2019.

Et elles se font en ligne dans le site internet www.guineestartupchallenge.com.

Créer des compétences

L’enjeu est donc clair. Il est question, nous informe-t-on de «créer des compétences et mettre en relation le monde académique et l’écosystème entrepreunarial, offrir aux startups comme aux étudiants des perspectives, les stimuler à l’innovation et à la création d’entreprises de valeur et porteuses de fort potentiel.»

Il sera donc question ici, de sélectionner et former 300 jeunes en entrepreunariat et Business Model. Former 75 jeunes sur le Business Plan et le Pitch; sélectionner 15 finalistes et voter en ligne; pour la sélection de 5 lauréats et la création de 5 entreprises/startup. Voilà la finalité.

La cérémonie pour le lancement officiel a été présidée par Aminata Kouyaté, Directrice nationale de l’emploi jeunes.

Hermine Yèyè


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Cameroun: Camrail protège l’environnement

Read Next

Bénin: Plus de 20.000 entreprises créées

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *