Intégration économique continentale : Passage obligé de l’émergence de l’Afrique

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

(Agence de presse panafricaine) Avec l’instauration de la zone de libre échange le continent a indubitablement amorcé sa marche vers l’émergence, surtout que faisant l’évaluation des prémices de cette zone, de nombreux dirigeants d’entreprises lui reconnaissent un formidable impact avec une préséance du secteur privé africain.

En fait, Plus de 120 patrons provenant de tout le continent ont été interrogés pour cela. Le niveau de confiance des patrons dans le dynamisme de l’économie du continent est élevé (73% des dirigeants sondés). Pour doper les échanges agricoles intra-africains, la baisse des barrières tarifaires est l’un des principaux enjeux. Pour Vimal Shah, président de Bidco Africa, si l’Afrique de l’Est à travers la communauté d’Afrique de l’Est se positionne déjà en “role model” dans le domaine, le sujet est plus global et touche à la compétitivité de l’Afrique par rapport à d’autres grands producteurs agricoles tels que la Chine, l’Inde ou le Vietnam qui “produisent à notre place”.

Toutes choses qu’entend corriger L’AFRICA CEO FORUM prévu à Abidjan les 09 et 10 mars 2020. Un forum qui a l’ambition  de contribuer au mieux à  la transformation économique du continent en exaltant le rôle essentiel du secteur privé, l’impact de la révolution numérique et la mise en œuvre des pratiques de gouvernance d’entreprise, de l’accélération des énergies renouvelables, de l’éducation et des infrastructures au leadership des femmes. Ainsi, Pdgs, responsables des institutions financières, experts et consultants partageront leurs analyses, réflexions et expériences acquises sur le terrain, pour araser la compétitivité induite des entités socioéconomiques africaines. Par Hermine Yeye App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Cameroun Calumet de la paix : Retour à la norme entre le Minsanté et l’ordre national des médecins

Read Next

Burkina Faso : Encore des morts sur le carreau

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *