(Agence de presse panafricaine) -L’épouse du premier ministre du Lesotho, le Dr Thomas Thabane et la première dame du Lesotho est soupçonnée d’avoir pris une part active, au meurtre de l’ancienne première dame

La police lésothienne entend faire la lumière sur la mort de Lipolelo Thabane, âgée de 58 ans au moment de sa mort en Juin 2017, tuée par balles quarante huit heures avant l’investiture de son époux à la tête du gouvernement du Lesotho.

Bien que très peu diserts sur le degré d’implication du couple Thabane, la police s’est contentée d’inscrire dans le mandat d’arrêt : Complicité de meurtre.

Le document n’a pu être remis à la première dame qu’on soupçonne d’avoir pris la fuite. Le délai pour sa comparution à un interrogatoire est arrivé à expiation ce Lundi et, « elle était absente », selon le porte-parole du gouvernement, Nthakeng Selinyane, au programme Focus on Africa de la BBC.

Après la mise en accusation du Premier ministre Thomas Thabane, son parti, la Convention des Basothos (ABC), lui a demandé de démissionner. Présent au Lesotho, il n’a encore fait aucune déclaration.

Par N.R.E App

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here