Libye : L’Onu sévit

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

( Agence de presse panafricaine ) L’institution vient de confirmer l’interdiction de vente des armes dans ce pays traversé par une guerre civile depuis la disparition du colonel Khadafi.

L’alerte a été lancée par le secrétaire général des Nations Unies qui appelle tous les pays à respecter l’embargo imposé à la Libye sur les armes. Antonio Guterres intervient-là à la veille de l’approbation à l’unanimité par le Conseil de sécurité des Nations Unies, d’une résolution autorisant justement l’inspection des navires en haute mer à destination ou en provenance de la Libye pendant un an supplémentaire pour faire respecter cette décision prise par les 15 membres du Conseil de sécurité ainsi que par des membres non-permanents comme l’Afrique du Sud et la Belgique qui ont toujours déploré le passage par voie fluviale et terrestre la livraison des armes qui tuent..

C’est en principe depuis 2015 que ce pays est sous surveillance avec un mandat militaire européen qui s’est investi à lutter contre les réseaux de passeurs. Les missions de cette opération ont été prolongées en fin mars par l’Union européenne qui s’est donnée six mois, donc jusqu’au 30 septembre 2019 avec une interdiction temporaire du déploiement des navires de guerre. L’Italie ayant refusé de laisser débarquer dans ses ports les migrants repêchés en mer.

Pour revenir aux armes retrouvées entre les mains des combattants libyens, les experts de l’Onu ont identifié les chemins illicites par lesquels elles transitent pour atterrir en Tripoli. On parle de la Turquie, de la Jordanie, des Émirats arabes unis et de l’Égypte.

Par Abdou Diof App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Soudan : On attend de nouvelles négociations

Read Next

Xénophobie : Lorsque des employés subissent les foudres des patrons à cause de la couleur de la peau

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *