Livre Ma plume mon fusil

(Agence de presse panafricaine) -Paru en juin dernier aux éditions Edilivre, cette compilation de poèmes et récits troublants sur la jeunesse africaine exalte l’engagement d’un jeune premier béni par le destin, pourrait-on dire de son auteur Sey Yacouba Zakariyaou ,  à peine trentenaire mais tellement ancré en la tradition africaine qu’on pourrait l’assimiler à un devin tant son invitation vers la jeunesse se veut à la fois une mise en garde quant aux dangers latents attachés à sa propension au mimétisme béat de la civilisation occidentale où la précocité et l’émancipation transgressent la loi divine du respect scrupuleux du commandement lui exigeant respect et culte aux aînés.

 

 

 

Autant dire un parfait ancrage dans le panafricanisme ambiant qui voudrait se départir des vestiges de la colonisation ou de ce qui en reste pour exalter créativité et indépendance véritable de l’Africain qui se fonde sur des valeurs ancestrales et la parfaite maîtrise de son environnement direct. Celui-là duquel il tire aussi bien son génie que ses ressources vitales à tous points de vue. Que l’auteur ait délibérément choisi la poésie et le récit pour le faire, participe à s’y méprendre de son appropriation de l’oralité entendu comme mode d’expression de prédilection de l’Africain. Toutes choses qui induisent en conséquence cet africanisme mobilisateur aux relents politiques dans le contexte actuel où le néocolonialisme s’accommode volontiers de relais intestins animés par certains des nôtres.

Livre

 

Kelle Dadou pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here