Lutte contre Ebola: Dépistage obligatoire pour tous les passagers entrant en Ouganda

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mesure a été prise par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de faire subir un dépistage obligatoire du virus Ebola à tous les passagers entrant en Ouganda via l’aéroport international d’Entebbe afin d’éviter une éventuelle flambée de l’épidémie dans le pays.

Jusque-là cette mesure de restriction ne concernait que les ressortissants de la République démocratique du Congo (Rdc) en proie à une épidémie d’Ebola. A en croire Simon Ebachu, responsable du programme de dépistage du virus Ebola en Ouganda qui a confirmé les instructions de l’Oms, «environ 40 agents de santé ont été déployés à l’aéroport pour contrôler tous les passagers en provenance du pays de Joseph Kabila», dit-il en soutenant que: «que les passagers vont être dépistés à l’aide d’un support thermique automatique dès leur arrivée à l’aéroport.»

La mesure s’étend aussi dans tous les postes frontaliers de la République démocratique du Congo. «L’Ouganda a également mis en place un système de dépistage du virus au niveau de tous les postes frontières de la Rdc afin de prévenir l’entrée du virus Ebola», lit-on dans le site internet .journaldebrazza.com.

L’on signale que ces dispositions ont été prises en rapport aux échéances électorales en Rdc où le virus Ebola sévit encore. «Le pays craint que des violences post-électorales en Rdc provoquent un afflux de réfugiés en Ouganda», avons-nous entendu. Comme on va donc le constater, l’épidémie d’Ebola qui a touché la ville de Beni, dans l’est de la RDC, a été plus difficile à contenir en raison de l’activité des rebelles dans la région. Et que ces derniers mois, l’Ouganda a mis en place un plan de préparation de lutte contre le virus Ebola, qui prévoit la vaccination de plus de 2 000 agents de santé, le dépistage de 2 millions de personnes ayant traversé la frontière avec la Rdc et le dépistage des cas suspects.

Anna Essepo.


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Gaz naturel: Rwanda veut constituer sa réserve

Read Next

Niger: Zinder –Tanout en réhabilitation

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *