(Agence de presse panafricaine) -Rolly Mercia, ancien ministre de l’ancien régime se trouve actuellement dans le collimateur des dirigeants actuels. Il a été arrêté par les éléments de la brigade criminelle, à son domicile, à Ambolonkandrina.

 

 

 

 

L’ancien ministre de la Communication malgache du temps du président Hery Rajaonarimampianina, et non moins ex-directeur de Communication de la présidence de la Transition (2009-2013) à d’Andry Rajoelina, Harry Laurent Rahajasona alias Rolly Mercia, a été arrêté ce jeudi matin par les forces de l’ordre. Selon des sources concordantes, il a été emmené à la Brigade criminelle pour enquête.

 

La raison officielle de cette arrestation reste pour l’heure inconnue. Des sources concordantes indiquent toutefois que son nom a été cité dans le cadre d’une manifestation d’un groupe d’individus dans le quartier d’Ambohipo, à proximité de l’université d’Antananarivo, lundi. Cette manifestation avait pour objectif de demander la libération de Berija Ravelomanantsoa, un jeune médecin, politiquement engagé, incarcéré à la prison d’Antananimora depuis le 1er juin. Il est accusé d’avoir offensé le chef de l’État  et des responsables étatiques à cause de ses publications très critiques, via des comptes fakes, sur les réseaux sociaux.

 

 L’ancien ministre de la Communication serait impliqué dans l’organisation de la  manifestation de ce groupe qui demandait la libération de ce jeune médecin, connu autrefois en tant que meneur de grève à l’université d’Antananarivo.

 

Mahery Lanto Manandafy, le fils du défunt Manandafy Rakotonirina, un grand leader politique malgache, affirme avoir discuté mercredi de cette arrestation avec l’ancien ministre. Selon le fils de cet ancien leader politique, Harry Laurent Rahajason a déjà entendu parler de cette arrestation. Un de ses contacts l’aurait déjà informé. Mais il ne connaissait ni la raison ni le jour de l’arrivée des forces de l’ordre à son domicile.

 

 

 

Arivo Soan correspondant (App) Madagascar

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here