(Agence de presse panafricaine) -Conscients de leur échec sur tous les plans, Bédié et Tidjane Thiam, directeur général de Credit Suisse, Ivoirien et également citoyen français veulent passer par les religieux pour confondre Alassane Ouattara qui se démène pourtant comme un beau diable pour faire passer l’image de la Côte d’Ivoire comme un pays de paix et d’hospitalité.

En effet, la marche pour la supposée paix que veulent organiser les guides religieux catholiques est une idée ingénieuse de Bédié depuis Singapour. Or, tous savent que la Côte d’Ivoire est désormais un havre de paix, le pays est en chantier aux quatre coins, les ponts,  les routes, les écoles, l’électrification des villages,  l’adduction en eau potable s’y réalisent à un rythme effréné, question d’octroyer à Alassane Ouattara quelque sauf-conduit pour maquiller des années de recul à tous points de vue. Certes, un mandat d’arrêt a été lancé contre Soro, mais la région du Chef de l’état ivoirien aura une belle dame suisse dans quelques jours, car l’un des siens épousera bientôt une suissesse. Une belle dame consciente du rôle qu’elle jouera pour mériter la place de Première dame un jour si Soro devenait  président de la République. Et pour reprendre des sagesses bien de ce pays : «Quand l’eau atteint la barbe, se soucier du sort du sexe est inutile». toutefois, la menace est de taille et la bataille est engagée. Or, en langue malinké, un adage dit que ce n’est pas parce que ton adversaire de lutte est de petite taille que tu vas  l’ignorer. comme pour dire que les déboires que fait subir Ouattara à son mentor de naguère ne sauraient altérer la détermination de ce dernier à faire triompher l’idéal de paix adossé à la préalable réconciliation à laquelle se refuse toujours Ouattara. aussi est-on en droit de penser qu’après les catholiques plusieurs groupes marcheront pour la paix ,l’objectif est de montrer à l’opinion nationale et internationale que la Côte d’Ivoire est un pays de non paix et que son président serait simplement un dictateur.

 

Folklore inopportun

au demeurant, pendant une période, certains militants d’un parti politique étaient  assassinés, emprisonnés, humiliés et aucun religieux n’a marché pour la paix, tous  sont restés muets. Plus grave, un chef d’état africain a été arrêté dans une cathédrale en fuyant ses bourreaux mais malheureusement n’a pas eu le soutien d’aucun religieux et a été froidement assassiné et jeté dans les rues comme un animal sans que personne ne se manifeste. et, c’est triste quand des religieux veulent passer par la religion pour satisfaire des hommes politiques. Nous savons tous que ce n’est pas pour la paix que la marche est organisée mais plutôt pour un soutien politique. Dieu bénira l’Afrique c’est certain mais avant, il urge de ne point s’y agripper pour espérer quelque révolution pacifique en Côte d’Ivoire à l’allure où vont les choses en prélude à la présidentielle prévue en octobre de l’année en cours.

 

Approche stratégique différenciée

En Suisse, depuis maintenant quelques jours, Soro est en passe d’épouser une suissesse pour bénéficier de la nationalité suisse et loin de participer de quelque coup de foudre ou du démon de midi, il y va selon des analystes politiques de la scène sociopolitique ivoirienne d’un contrepoids à son irréductible adversaire Alassane Ouattara plutôt mal en point avec le sortie de ce pays de la zone franc. Surtout que la future belle-fille de Guillaume Soro serait d’une famille riche et puissante. Cela s’appelle en politique la récupération parallèle. L’union conjugale débute à partir du moment où le mariage est valablement formé et célébré par l’officier d’état civil en Suisse ou à l’étranger. Seule l’union conjugale est prise en compte pour la naturalisation facilitée sous l’angle de l’art. 21 al. 1 LN. Et, dans quelques jours il sera difficile à l’état de Côte D’ivoire d’interpeller Guillaume Soro, fort de sa double nationalité alors que le pouvoir voudrait s’y fonder pour l’écarter subtilement de la course pour la présidentielle pendant que Bédié le sera pour avoir dépassé la limite d’âge. et comme la future épouse de Guillaume Soro est très puissante et a des contacts partout en Europe. Cela a suffi à ce dernier pour porter plainte contre le procureur Zampé dans la capitale parisienne, restaurant par la même occasion la sérénité des pro-Soro qui n’envisagent pas moins que de célébrer leur victoire en octobre 2020.

 

  Abdou Diof pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here