Masisi
Les villages se vidés de leurs habitants,
(Agence de presse panafricaine) -Depuis le début de la matinée du lundi 29 mars, des affrontements entre les rebelles de (Alliance des patriotes pour un Congo libre et Souverain); APCLS et l’armée loyaliste (FARDC) ont perduré toute la journée au village Kaanja; en groupement Nyamaboko 1er dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

 

Après ces nouveaux accrochages, la Société Civile forces vives du territoire de Masisi confirme le déplacement massif de plusieurs villages et la paralysie des activités socio-économiques et scolaires. « C’est depuis la matinée de ce lundi que ces affrontements ont retenti et cela a créé une psychose; et un mouvement de déplacement de la population de cette agglomération vers des villages environnants où elle a pris refuge, » fait savoir le rapporteur de ladite structure citoyenne, Télesphore Mithondeke.

 

 

En outre, celui-ci confirme également le contrôle de plusieurs villages par les miliciens maî-maî APCLS notamment Kaanja, Burora et Mahanga. Une situation qui fait tourner au vinaigre toutes les activités dans cette partie de la province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo. Il sied de renchérir que le village Nyabiondo situé en groupement Baphuna et Osso-Banyungu est de plus en plus visités par les mêmes miliciens. La dernière incursion remonte de la semaine écoulée.

Jean Claude Kalere (cp) depuis Goma pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here