(Agence de presse panafricaine) la station radio qui émettait à Yaoundé a cessé d’émettre depuis dimanche dernier, suite à l’incendie qui a ravagé ses installations la veille.

Si la piste d’un incendie criminel est à écarter, il n’en demeure pas moins vrai que le sinistre pose le problème de la précarité ayant cours dans la corporation et qui induit conséquemment davantage de solidarité agissante de tous les acteurs. a preuve, c’est dans cette veine que le Syndicat national des Journalistes Indépendants du Cameroun (SYNAJIC) a commis un communiqué de presse dédié afin de contribuer à sa manière au soutien requis pour ce confrère désormais délesté de sa principale source de revenus et contraint de mettre en congés son personnel en pleine rentrée scolaire.

Bien plus, cette déplorable situation  met en exergue la problématique de l’assurance de l’outil de production tous secteurs confondus et notamment le nôtre plutôt caractérisé par la gestion au jour le jour des promoteurs d’organes de presse sans véritablement penser entreprise de presse répondant aux exigences entrepreneuriales requises. Par Hermine Yeye App

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here