(Agence de presse panafricaine) Il a donné un point de presse, au lendemain du vote et, à côté des Hommes des médias, l’on a noté la présence des différentes formations politique

Merci de me passer la parole. Nous avons organisé ce point de presse pour faire part de l’observation que nous avons eu sur le terrain, par rapport aux élections qui se sont tenues au Mozambique

Qu’est ce que vous apportez comme élément ?

Qu’est ce qu’on a vu ? Cela va du point de vue de nos différentes équipes placées dans toutes les régions du Mozambique, ainsi que la capitale Maputo. De manière générale, je dirais que nos observateurs ont remarqué les élections très bien organisées, dans le sens où de prime abord, on aurait pu penser qu’il y’aurait des incidents, des troubles à l’ordre mais, même dans ces régions là où il y’a eu un peu de troubles, tout a été très vite réglé par les forces de police, qui sont venues sur le terrain. Je puis cependant dire que dans la majorité des bureaux de vote, tout s’est très bien passé.

On peut dire que le Mozambique nous a agréablement surpris avec l’organisation des élections car, en fin de journée, on a pu remarquer que le vote s’est très bien passé. Les bureaux de vote ont ouvert à temps, il n’ya pas eu de retard principalement majeur. Certains bureaux ont fermé avec un peu de retard, certains électeurs ont voté jusqu’à 17h10, ce qui est assez bien, ce n’est pas un gros retard comme on aurait pu le constater dans d’autres missions d’observation om il y’a eu des délais de une à deux heures de retard de fermeture

Par ailleurs, le comptage des voies s’est très bien passé, quoi que ce fût un peu long même si nos observateurs ont dû passer la moitié de la nuit dans certains bureaux de vote, avant d’avoir les procès verbaux.

Donc, de manière générale et je le réitère, les élections ici au Mozambique se sont passées dans un calme que beaucoup n’auraient peut être pas attendu, suite à la situation entre les deux principaux partis politique du pays.

Vous semblez très satisfait ?

Pour faire court, oui, je suis satisfait, toute mon équipe est là, alors oui, c’est une satisfaction générale.

Par Ricci Eyock    et Narcisse Oum en Direct du Mozambique 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here