Niger: Les travaux de la corniche Yantala sont lancés

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a procédé ce jeudi 07 février 2019 au lancement des travaux de la corniche yantala à l’esplanade du Palais des Congrès de Niamey.

L’on a noté la présence à la cérémonie du 2ème Vice président de l’Assemblée nationale, des membres du gouvernement, du corps diplomatique, de la Délégation spéciale de la ville de Niamey et autres invités venus pour la circonstance. Moment exceptionnel en tout cas pour le chef de l’État nigérien qui a trouvé à dire : «Nous venons de lancer le projet de modernisation de la corniche yantala et du quartier Kombo qui doit être déménagé, il s’agit bien-sûr d’une nouvelle étape dans la mise en œuvre du Programme Niamey Nyala», a déclaré Issoufou Mahamadou dans son discours de circonstance. Pour lui encore «Niamey a la chance d’être traversé par le fleuve Niger sur 35 km. Cette ville a tourné le dos au fleuve et nous avons décidé de faire en sorte que le regard de Niamey soit dirigé sur le fleuve, nous allons aménager les berges du fleuve pour que son aménagement soit intégré à l’aménagement urbain de la ville de Niamey».

Facile donc pour le citoyen quelconque et les invités de comprendre qu’il s’agit en de simples mots, de l’aménagement des berges du fleuve pour donner une autre dimension à la cité pour faire de Niamey une ville de fierté et attrayante.

Moctar Mamoudzou, une personnalité bien connue a bien précisé ses émotions : «le Programme Niamey Nyala a su valoriser les atouts et opportunités de développement dont dispose notre chère capitale tout en apportant une réponse aux préoccupations qui assaillent ses habitants», a laissé entendre le président de la ville de Niamey et par ailleurs commissaire au programme Niamey Nyala qui estime donc que, «l’aménagement de la corniche en vue de son intégration dans le tissu urbain, est la consécration de la vision du Programme Niamey Nyala car la ville de Niamey est née mais depuis lors, elle lui a tourné le dos, les berges sont délaissées pour l’ensablement du fleuve et l’insalubrité, le fleuve a tendance à devenir une déchetterie». On peut donc se réjouir du fait que «ce projet vise à retourner le regard de la ville de Niamey à sa source, à son berceau, il réconcilie la fille devenue coquette Niamey et sa mère le fleuve pour une renaissance».

Pour être plus précis, le projet va porter sur la réhabilitation de la route de Kombo qui longe la corniche sur une distance de 3,36 km avec deux voies et un trottoir de 2 mètres de part et d’autres y compris l’éclairage pour faciliter l’accès et la traversée. Le cadre sera également viabilisé et déclaré Zone d’aménagement concertée (Zac), nous a-t-on expliqué.

Il faut donc retenir que le programme «Niamey Nyala» est constitué d’un paquet des travaux, des réalisations et d’infrastructures pour élever Niamey au rang des grandes métropoles africaines.

par Kellé Dadou


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Propriété intellectuelles: L’Oapi fait sa «Marque»

Read Next

Cameroun: Le Snjc en congrès

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *