Nigéria : Des militaires tués lors d’une attaque de boko haram

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

(Agence de presse panafricaine) Ils ont été assassinés dimanche dans le Nord Est du pays, après un nouveau raid de la secte terroriste

La branche du groupe terroriste boko haram affiliée à l’Etat islamique est tenue responsable de l’attaque contre les militaires ce dimanche. Ces assaillants soupçonnés d’appartenir au Groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) ont ouvert le feu sur une patrouille militaire dans le village de Mogula, près de la frontière avec le Cameroun, tuant quatre soldats et s’emparant de deux mitrailleuses. Ce bilan a été confirmé par une autre source relayée par d’autres médias.

Depuis le début de l’année, le groupe dissident de boko haram a intensifié ses attaques contre les bases militaires dans le nord Est du pays. La crise s’est complexifiée en 2016, où une scission au sein de cette secte a vu émerger l’Iswap, un groupe qui a prêté allégeance au chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi.

Dans la sous-région ouest-africaine et principalement dans le sahel, plusieurs mesures sont prises pour limiter la force de frappe du groupe islamique. En dix ans, le conflit a fait plus de 27.000 morts et environ deux millions de déplacés ne peuvent toujours pas regagner leur foyer.

Par N.R.E.App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Soudan – Khartoum : Ouverture hier lundi du procès pour corruption d’Omar el-Béchir

Read Next

Zimbabwe : L’on a noté lundi, un important déploiement sécuritaire dans un camp de l’opposition

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *