Offensive commerciale : le Nigeria et la France en symbiose

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

(Agence de presse panafricaine) à la faveur du forum économique FRANCE NIGERIA prévu à l’Hotel Méridien Porte Maillot les 26 et 27 Septembre 2019, les deux pays œuvreront à mettre des moyens matériels et humains à la disposition d’associations soutenant des luttes de libération nationale, défendant les Droits de l’homme, solidaires avec les travailleurs immigrés, pour faciliter leur travail et développer la solidarité. A coup sûr au menu, on ne manquera pas d’inscrire au menu le renforcement de leurs relations commerciales quand bien même l’initiative est à mettre au compte de le CICP, entendez le Centre international de culture populaire institué en 1976.

Une initiative qui vient à point nommé après les échauffourées entre Nigérians et Sud-Africains récemment.  Mieux, ce sera l’occasion pour les entreprises et les dirigeants commerciaux du Nigeria et de la France pour explorer les opportunités d’affaires et d’échanger des informations précieuses qui engendrerait des partenariats d’affaires et l’augmentation des relations bilatérales entre les entreprises françaises et leurs homologues nigérianes. en clair, il s’agira d’une réelle opportunité pour les entreprises françaises en quête de nouveaux marchés porteurs à l’instar du Nigeria avec plus de 100 millions de consommateurs et surtout du fait de sa position géographique qui en fait un véritable hub pour toucher les sous-régions Afrique centrale et Afrique de l’Ouest.

et c’est fort à propos que cet évènement est considéré comme le plus important événement en France pour les entreprises françaises, chefs d’entreprise et les investisseurs intéressés par l’investissement et les opportunités d’affaires au Nigeria; attirer des participants de toute l’Europe et au Nigeria, y compris les cadres supérieurs, chefs d’entreprise et des organisations de bonne réputation. Il est un événement incontournable pour tout investisseur étranger / Société ayant des intérêts d’investissement ou d’affaires au Nigeria qui est inéluctablement un grand marché, eu égard à son potentiel de croissance aussi bien économique que démographique.

Au terme de ce forum, cessera-t-on d’indexer le Nigeria de plagiat industriel ? La question vous est posée, au su de ce que la France a toujours pensé qu’elle n’avait point délivré de licence de fabrication de certains de ses produit phares par ce pays, à l’instar des automobiles de marque Peugeot qu’il produit et commercialise depuis de nombreuses années. Par Abdou Diof App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

EXCLUSIVITE !!! Secteur bancaire : Le Groupe BPCE quitte définitivement le Cameroun

Read Next

Corruption dans la famille des magistrats : Me Christian Ntimbane bomo dénonce et condamne

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *