(Agence de presse panafricaine) Touadéra a inauguré un pont à Ndele une des villes du nord symbole de l’enclavement.

La cérémonie s’est déroulée le mercredi 24 juillet 2019 en présence du chef de l’Etat Faustin Archange Touadéra qui a fait le déplacement avec les cadres de son parti et une forte délégation ministérielle. La construction de cette infrastructure s’intègre dans un projet du programme de la Banque mondiale pour permettre la réfection de 330 kilomètres de route et le désenclavement de cette région.

Pour le président de la République, c’est tout «un symbole que de tenir à Ndele, chef-lieu de la préfecture de Bamingui-Bangoran que d’aucuns considèrent comme le symbole de l’isolement voir de l’abandon par le pouvoir central de la région du Nord», a dit le Pr qui a saisi l’opportunité pour traduire son engagement : «je saisis cette occasion pour vous réaffirmer qu’aucune région de la République centrafricaine n’est plus développée que les autres. Pour ma part je fais le vœu de ne laisser aucune portion du territoire à l’abandon. Et aucune région ne sera privilégiée», a déclaré Touadéra devant le maire de la localité qui a égrené un chapelet de difficultés : «c’est un  début dans cette ville qui manque de presque tout.

Ici pas d’électricité, pas de forces légales, les structures sanitaires et scolaires sont très limitées. Du discrédit est toujours jeté sur Ndele, le plus souvent par des fonctionnaires affectés qui ne veulent pas regagner leur poste. Notre préfecture a d’énormes défis à relever dans tous les domaines monsieur le président. Nous exigeons la restauration de l’autorité de l’État sous toutes ses formes. La sécurisation totale de la préfecture pour l’épanouissement de la population et la libre circulation des biens et matériel gage de tout développement», avons-nous suivi de la bouche d’Ibrahim Senoussi.

L’on nous informe que le président Touadéra s’est entretenu en privé avec Abdoulaye Hissen, leader du FPRC qui contrôle le coin. Mais rien n’a filtré de leurs échanges.

Par Abdou Diof App

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here