( Agence de presse panafricaine ) C’est le bilan provisoire jusqu’ici après un violent accrochage entre miliciens du Mouvement des libérateurs centrafricains pour la justice et les des combattants du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique.

Les informations reçues ne s’accordent pas sur les chiffres. Certaines sources parlent d’au moins 5 morts, d’autres par contre évoquent au moins 8 combattants tués dans la localité de Birao, dans l’Extrême-nord-Est du pays. C’est depuis mardi que cette situation dure.

Certains témoins de la barbarie racontent que  «des miliciens du Mouvement des libérateurs centrafricains pour la justice (Mlcj) ont tenté d’acheminer des caisses de munitions de chasse en provenance du Soudan. Ils ont été stoppés net par des combattants du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (Fprc) dans le village d’Amdafock, à 60km au Nord de Birao. Un territoire contrôlé par le Fprc. C’est à partir de cet instant tout a déclenché».

Le calme est précaire dans cette partie du territoire.

Par Emile Dipanda App

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here