(Agence de presse panafricaine) -S’arrimant à la célébration ce 11 février2020, de la journée internationale des femmes et des filles de science, la première dame congolaise Denise NYAKERU TSHISEKEDI a solennellement renouvelé son engagement en faveur de l’éducation de celles-ci notamment dans les domaines scientifique et technique afin de les rendre  «plus fortes».

 

En fait elle voudrait se positionner en muse de celles-ci afin de les inspirer et promouvoir leur participation aux STEM. Aussi longtemps que les STEM sont un impératif pour l’atteinte des objectifs de développement durable, notamment le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Autant dire, une visionnaire qui a su se projeter en y intégrant la gent féminine toute entière pour son plein épanouissement et son implication conséquente au plus haut niveau de l’Etat. En fait ; elle voudrait ainsi amener la jeune fille et partant la femme congolaise en général à comprendre et à être fière de ses valeurs intrinsèques que peine à lui reconnaître malheureusement l’opinion nationale en continuant de la confiner à des rôles de faire-valoir doit-on dire.

Hermine Yeye pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here