République Démocratique du Congo : Deux premiers cas d’Ebola confirmés dans le Sud-Kivu

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

(Agence de presse panafricaine) Il s’agit d’une femme et de son jeune enfant.

Cela s’est passé à Mwenga, à 500 kilomètres de Bukavu, dans le Sud-Kivu, à l’est du pays. C’est la première fois que cette région est confrontée à la maladie, depuis le début d’une épidémie cette fièvre hémorragique, il y a un an, dans le Nord-Kivu et l’Iturie, voisins.

Selon le gouverneur de cette province, la mère est décédée tandis que le nourrisson a été pris en charge par l’équipe médicale. Pour l’instant, les recherches sont menées afin d’identifier toutes les personnes ayant été en contact avec les deux cas afin qu’elles soient vaccinées.

Robert Ntibonera, chargé de protection de l’ONG Save Child, spécialisée dans la protection de l’enfance, s’étonne que les autorités n’aient pas stoppé ces deux personnes avant qu’elles n’arrivent au Sud-Kivu et s’inquiète de l’arrivée de cette maladie dans une province aussi peuplée

Déclarée le 1er août 2018, l’épidémie de fièvre hémorragique, qui se transmet par contacts humains directs et étroits et dont le taux de létalité est très élevé, a longtemps été cantonnée aux régions rurales du Nord-Kivu, essentiellement Beni et Butembo, et en Ituri voisine. Deux cas ont néanmoins été enregistrés dans l’Ouganda voisin.

Début août, une femme proche d’un orpailleur décédé quelques jours plus tôt à Goma dans la province voisine du Nord-Kivu, avait été mise en quarantaine avec quatorze autres personnes de sa famille. Les tests effectués sur ces quinze cas suspects s’étaient ensuite révélés négatifs. La RDC lutte contre la dixième épidémie d’Ebola sur son sol depuis l’apparition de la maladie en 1976.

Par N.R.E App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Niger : L’on connait le calendrier des prochaines élections

Read Next

Décès de Dj Arafat : Sacrifice ou négligence médicale ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *