(Agence de presse panafricaine) Devant les journalistes de l’AFP ce mercredi, le goléador camerounais a affirmé : « Tout le monde me souhaite une carrière en politique mais cela ne m’intéresse pas pour le moment… ».

Il ajoute : « Nous n’allons pas avoir 10 millions de Weah. Chacun est né avec son étoile. à un moment donné, nous faisons de la politique à notre niveau. Mais cela ne m’intéresse pas pour le moment… », a confié Samuel Eto’o, quelques semaines après l’annonce de sa retraite sportive, à 38 ans.

Questionné sur les autres aspects, notamment l’âge du Chef de l’Etat Camerounais, un sujet sur lequel aiment revenir les détracteurs du Président de la République, les mêmes qui veulent faire croire que celui qui est âgé de  70 ans et plus est apte à mieux diriger ce pays, Samuel Eto’o s’est montré clair :  « Je n’ai pas un regard vers ça, même si j’ai beaucoup d’attaques venant de mon pays… ».  

Acteur de lobbying

Davantage impliqué sur la scène continentale, le double champion d’Afrique (2000, 2002) a été nommé collaborateur du président de la Confédération africaine (CAF) Ahmad Ahmad, en juillet dernier au Caire (Egypte). Avec quel rôle précis ? « Ma mission exacte, c’est d’aller faire le lobbying auprès des fédérations. J’irai parler aux présidents de fédération pour les convaincre d’adhérer à la mission du président Ahmad. Aujourd’hui, nous sommes dans ce processus pour qu’on soit tous fiers de cette Confédération… ».

Par Ricci . Eyock App

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here