(Agence de presse panafricaine) -Lucha s’inquiète de la capacité du gouvernement à imposer son autorité en cette période de crise et des turbulences politiques face cette épidémie de Coronavirus.

 

 

” Le 7 mars dernier, le gouvernement avait annoncé le confinement obligatoire des passagers en provenance de la Chine, de l’Italie et de la France, et l’isolement immédiat de ceux présentant des symptômes de cette maladie.”  Le premier patient était arrivé de la France le 8 mars: rien n’était fait!” déplore la lucha sur son compte tweeter.

Ce mouvement citoyen et organisation de la société civile, militant pour le changement pense que le ” gouvernement devrait montrer qu’il peut enfin être pris au sérieux. Les mesures que doit annoncer Félix Tshisekedi doivent être concrètes, applicables” prévient-elle à quelques heures du grand oral du chef de l’État congolais.

En effet le président de la. République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi doit annoncer quelques mesures restrictives prises par son gouvernement contre cette contagion périlleuse. Il faut aussi dire que la RDC est passée cette nuit de 4 à 7 cas détectés du coronavirus et plus de 190 cas des personnes contacts tous venus de l’Europe.

 

Jean Claude Kalere pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here