Sénégal : C’est terminé avec le poste de Premier ministre

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

( Agence de presse panafricain ) La décision fait suite aux reformes entreprises par le président Macky Sall.

Elu pour un autre mandat, le président de la République sénégalaise, parle d’un équilibre à établir entre les pouvoirs pour donner plus de dimension à la fonction présidentielle. Le décret y afférent a donc été promulgué ce mardi 14 mai 2019 par Macky Sall qui annonce les couleurs de son second mandat

Une grosse surprise pour la classe politique quand on sait que le sujet n’avait pas été évoqué dans la campagne pour la présidentielle du 24 février 2019. Mais qui était dans la tête du chef de l’Etat qui n’a pas perdu du temps. La loi promulguée a été adoptée par les députés le 4 mai 2019, soit 48 heures seulement après la prestation du serment de Macky Sall qui a eu une immense majorité.

Une reforme qui fait monter la colère de l’opposition, du moins de certains leaders politiques et certains acteurs de la société civile qui voient en ce geste, la suprématie de Macky Sall qui veut torpiller les rouages de l’Etat.

Et pour faire baisser la tension qui est perceptible, Le président sénégalais a dit vouloir retisser des liens avec l’opposition et a annoncé la relance, le 28 mai, d’un «dialogue national, afin de discuter de la création d’un organe indépendant pour organiser les élections et d’un futur statut de chef de l’opposition, d’une réforme du système de parrainage ou encore de la date des prochaines élections locales, prévues en juin mais reportées à décembre », lit-on dans certaines des médias locaux.

Ce qui ne sera aps une mince affaire dès lors que le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) de l’ex-président Abdoulaye Wade a dit qu’il ne participera pas à ce dialogue, qu’il juge partial.

Cette reforme n’est pas une nouveauté. L’histoire relate que le Sénégal, s’était déjà passé du Premier ministre dans les années 1960 sous la présidence de Léopold Sédar Senghor et au début des années 1980 sous celle d’Abdou Diouf.

Par Alex Dibonqgue App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Football : La Caf opte pour le partenariat

Read Next

Côte d’Ivoire : Gbagbo et Bédié se réconcilient

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *