Soudan du Sud: Le gouvernement tend les mains

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président Salva Kiir s’est rendu en Chine, en Egypte et en Afrique
du Sud pour demander plus de ressources à ses
partenaires internationaux pour le financement de l’accord de paix
signé en septembre 2018.

 Il faut donc environ 20 millions de dollars américains  pour mettre
en application l’accord de paix au Soudan du Sud, a annoncé semaine, le
ministre adjoint sud-soudanais desAffaires Etrangères, Deng Dau Deng.

Une déclaration qui intervient après l’annonce par leministre adjoint
des finances, Goc Mokwatch, de l’approbation par le parlement du pays,
d’un budget du même montant pour la réalisation de l’accord de paix.
«Pourl’instant seul 1,6 million de dollars a pu être mobilisé par
l’Etat sud-soudanais, qui demande un financement de la communauté
internationale », avons-nous appris des sources diplomatiques.

Et parlant justement des ressources financières, Deng DauDeng.ne mâche
pas sans langue : «quand on n’a pas de ressources, on ne peut pas
avancer. C’est la disponibilité de ces ressources qui permettra
auprocessus d’avancer», a-t-il indiqué par médias.

Pour rappel, le Soudan du Sud est entré depuis décembre 2013 dans une
guerre civile ayant déjà fait des centaines de milliers de morts.
Elle oppose le président en exercice Salva Kiir, à son rival et
ancien vice-président Riek Machar qu’il a accusé de vouloir fomenter un
coup d’Etat.En septembre 2018, un énième accord de paix signé entre
les deux belligérants apermis de raviver l’espoir de la fin d’un
conflit qui a déjà fait plus de 4millions de réfugiés.

Rose Odile OHO


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Cameroun: Le terminal polyvalent du port de Kribi est opérationnel

Read Next

Cameroun : Marche du Mrc du 26 janvier 2019 Des blessés par balles parmi les manifestants

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *