Soudan du Sud:Le retour annoncé de Machar

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dirigeant rebelle du Soudan du Sud, Riek Machar, prépare son retour à Juba en mai 2019 en application de l’accord de paix de septembre 2018.

L’information a été confirmée le mardi 5 février 2019 par David Shearer, l’émissaire de l’Onu pour ce pays qui parle de ce retour comme «la meilleure chance» de mettre un terme à la guerre. En effet, le chef de la mission de paix de l’Onu au Sud-Soudan a rencontré il y a quelques jours, Riek Machar, exilé à Khartoum, afin de parler de la formation d’un gouvernement de transition avant des élections. Dans ses notes, il a rendu compte de leur échange : «il m’a dit qu’il était prêt à revenir fin mai», a rapporté David Shearer devant les journalistes. Il va d’ailleurs expliquer que,«ce retour représentera un moment critique pour la formation d’un gouvernement de transition

Dans le cadre de l’accord de paix, Riek Machar doit rentrer à Juba trois ans après avoir fui la capitale alors en proie à de violents combats ayant marqué la mort d’un précédent accord de paix. Pour rester dans l’histoire ; il faut retenir que, «le Soudan du Sud a sombré dans la guerre civile en décembre 2013, lorsque le président Salva Kiir, a accusé son ancien vice-président Riek Machar de fomenter un coup d’État.

Mais les observateurs sont restés assez optimistes. Certains ont d’ailleurs expliqué que «depuis la signature du dernier accord de paix, les combats ont beaucoup diminué poussant de nombreux Soudanais du Sud qui avaient trouvé refuge près de bases de l’ONU à regagner leur domicile. », a expliqué David Shearer qui a estimé, «environ 193.000 personnes toujours dans des camps de l’Onu contre 205.000 il y a cinq mois». par Abdou Diof


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Cameroun:Le Mpodol Jean Marc Ngoss dans le débat

Read Next

TCHAD: Idriss Deby Itno a tenu son Conseil de ministres

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *